Plus ça change …

Voilà-t-y pas que l’Eglise catholique veut changer le Notre Père en français et donner une nouvelle traduction du latin.

On ne sait plus quoi inventer pour se rendre intéressant! Au lieu de « et ne nous soumets pas à la tentation », les fidèles devront dire « et ne nous laisse pas entrer en tentation ». Entrer en tentation! N’importe quoi! Je me demande même si c’est du bon français. Remarquez qu’on dit bien « entrer en politique », domaine où les tentations ne manquent pas. Alors …

Pour ceux qui trouvent, comme Brassens en son temps, que « sans le latin, la messe nous emmerde, j’en reste à « et ne nos inducas in tentationem ».

Na!

Publicités

34 réflexions sur “Plus ça change …

  1. Dr WO 31 mars 2017 / 15 h 40 min

    Je n’entrerai pas dans cette querelle byzantine.

    J'aime

    • Pangloss 31 mars 2017 / 17 h 59 min

      La sodomie est considérée comme un péché par l’Eglise. A l’exception, manifestement, de celle des mouches.

      J'aime

      • atoilhonneur2 31 mars 2017 / 22 h 33 min

        KÔa ! La sodomie un péché, ben merde !

        J'aime

      • Pangloss 1 avril 2017 / 8 h 25 min

        Du moins ça l’était. Mais il y a longtemps que je ne suis plus les errements des cathos.

        J'aime

      • Ghislain 2 avril 2017 / 16 h 34 min

        L’enseignement de l’Église n’a pas changé, il s’est juste développé. Ce qui était péché il y a deux mille ans (et avant), l’est encore.

        J'aime

      • Pangloss 2 avril 2017 / 17 h 26 min

        Sauf que maintenant, à part les cathos stricto sensu, tout le monde s’en fout alors qu’il y a encore quelques décennies, la morale chrétienne imprégnait la vie sociale. Souvenons-nous du petit scandale qu’a fait le divorce de Rocard.

        J'aime

  2. Ghislain 31 mars 2017 / 17 h 27 min

    On dit « entrer en politique », comme on dit « entrer en religion », mais « entrer en tentation », je dis non ! En bon français on devrait dire « ne nous induis pas en tentation », comme on induit en erreur… (Mais « ne nous soumets pas à la tentation », c’est très bien aussi, contrairement à ce que prétendent certains lefebvristes analphabètes, qui préfèrent dire « ne nous laisse pas succomber à la tentation ».)
    Je suis prêt à lancer une pétition !

    J'aime

    • Pangloss 31 mars 2017 / 18 h 00 min

      Franchement, les évêques, il n’ont pas autre chose à faire?

      J'aime

      • Ghislain 31 mars 2017 / 18 h 06 min

        Franchement, comme vous l’avez si bien dit plus haut, on se demande.

        J'aime

      • Ghislain 31 mars 2017 / 18 h 56 min

        (Je me suis permis de mettre votre billet en lien sur mon blogue. Même si je n’ai pas ajouté grand-chose de plus.)

        J'aime

      • Pangloss 31 mars 2017 / 19 h 01 min

        Je suis flatté!
        Mais je n’arrive pas à commenter chez vous.

        J'aime

    • Ghislain 31 mars 2017 / 20 h 00 min

      (Je ne sais pas pourquoi vous n’y arrivez pas… Commentez ici (pas de chichis) ?

      J'aime

      • Pangloss 1 avril 2017 / 8 h 23 min

        C’est ce que je ferai.

        J'aime

  3. Le Page. 31 mars 2017 / 17 h 59 min

    Bizarre cette phrase. Implorer Dieu de ne pas être le tentateur, rôle habituellement confié à Satan, dénote dans cette prière.
    La modif proposée n’arrangera rien. On le prie d’agir pour ne pas être tenté. Certes sa responsabilité directe s’efface, mais une indirecte apparaît: pourquoi Dieu laisse-t-il entrer ses fidèles en tentation?
    -Pardonne-nous d’avoir succombé à la tentation- me semblerait plus adapté et dans le « rythme » de la prière qui n’utilise la négation que pour cette phrase.

    J’envoie un double de ma proposition au Vatican.

    J'aime

    • Pangloss 31 mars 2017 / 18 h 11 min

      Le pardon réside déjà dans le « pardonnez-nous nos offenses » (dimitte nobis debita nostra qu’on aurait dû traduire par « remettez-nous nos dettes »).
      En réalité, je m’en fous un peu, en bon mécréant que je suis.

      J'aime

    • Ghislain 31 mars 2017 / 18 h 16 min

      En fait il y a un tas de raisons théologiques à cela (que vous pourrez aisément trouver sur le web). Notamment, le fait que Dieu choisit de nous mettre à l’épreuve. Lui demander de pardonner nos offenses ou de nous éviter d’être soumis à de trop grandes tentations, ça ne mange pas de pain, et ça montre notre bonne foi.
      (L’expression « ne nous laisse pas succomber à la tentation » est la plus éloignée du texte original.)

      J'aime

      • Pangloss 31 mars 2017 / 18 h 51 min

        Plus proche serait « ne nous induit pas en tentation ».

        J'aime

  4. Fredi M. 31 mars 2017 / 19 h 56 min

    Même si je suis du même avis que DR WO (premier commentaire), je trouve la nouvelle formule lourde et de fait Dieu a bien le droit de tester ses brebis.

    J'aime

    • Pangloss 1 avril 2017 / 8 h 23 min

      C’est de la langue de bois dont on fait les crucifix.

      J'aime

  5. Fredi M. 31 mars 2017 / 20 h 00 min

    J’ignore par ailleurs où se prend ce genre de décision, mais ça doit être une belle assemblée d’enculeurs de mouches.
    A l’heure de l’islamisme triomphant il y aurait pourtant matière à réflexion plus urgente.

    J'aime

    • Pangloss 1 avril 2017 / 8 h 23 min

      Tout à fait d’accord.

      J'aime

    • Gérard 1 avril 2017 / 10 h 06 min

      N’oubliez pas que juste avant la chute de Constantinople on y discutait doctement du sexe des anges …

      J'aime

  6. Vlad 1 avril 2017 / 9 h 26 min

    Le Notre Père chez les orthodoxes comporte des différences subtiles par rapport au Notre Père catholique. Apparemment la traduction actuelle a fait sujet de controverses anciennes, dues aux possibles traductions. Il n’est pas étonnant que l’on y revienne…
    A ce propos je vous recommande, pour ceux qui veulent en savoir plus, un lien qui donne une explication de texte du Notre Père en grec :
    http://religion-orthodoxe.eu/article-notre-pere-en-grec-59582725.html

    J'aime

    • Pangloss 1 avril 2017 / 9 h 39 min

      Pourquoi se focaliser sur des détails? L’essentiel est d’avoir la foi. Tout le reste est pinaillage.
      Je n’ai pas pu accéder au lien.

      J'aime

      • Vlad 1 avril 2017 / 9 h 52 min

        Bien sûr la foi est essentielle. Mais le reste est affaire d’érudits, de latinistes, d’hellénistes, soucieux de transmettre le sens le plus proche des paroles du Christ. Je comprends votre raisonnement mais le partage qu’en partie car qui sait, sans ces pinaillages nous aurions peut-être une religion chrétienne dévoyée aujourd’hui…
        Désolé pour le codage html du lien, je me suis trompé lamentablement

        J'aime

      • Pangloss 1 avril 2017 / 10 h 19 min

        Le message du Christ? Ouais, peut-être. Il reste que le message de l’Eglise est de plus en plus inadapté au monde tel qu’il est devenu.

        J'aime

  7. Homo Orcus 1 avril 2017 / 9 h 28 min

    Le responsable de la régression intellectuelle du Vatican est Napoléon, encore lui !
    Le tragediante et comediante avec François des Amériques, ça l’aurait fait aussi.

    [Après avoir été, depuis le début de la Révolution française, en butte aux pires injures, brûlé en effigie, dépouillé de plusieurs provinces, le Pape voit enfin, en 1796, ses États envahis par l’armée d’Italie. Il n’avait fourni aucun prétexte à ces insultes, il ne leur oppose pas davantage de résistance ; et, pour prix de ces outrages, le Directoire vient, non lui offrir, mais lui demander des réparations. C’est là toute l’histoire du traité de Tolentino. Rarement, il faut en convenir, semblable défi fut porté au bon sens…] Bonaparte et Caleppi

    J'aime

    • Pangloss 1 avril 2017 / 9 h 43 min

      Vous en savez des choses!
      Ce n’est pas en changeant des mots dans le Notre Père que la religion catholique pourra s’opposer à l’islam qui la combat de toutes les façons.

      J'aime

  8. La Suryquoise 3 avril 2017 / 11 h 43 min

    Allah akbar ! …

    J'aime

    • Pangloss 3 avril 2017 / 14 h 10 min

      Comme vous dites.

      J'aime

  9. Majeur 3 avril 2017 / 14 h 54 min

    Avez-vous reçu mon précédent commentaire modestement argumenté? Ai-je fait une fausse manœuvre?
    Ou bien aurais-je dû frapper avec ma bite avant de prétendre commenter chez vous!

    J'aime

    • Pangloss 3 avril 2017 / 15 h 16 min

      Je n’ai pas reçu votre commentaire. Vous avez dû faire une fausse manoeuvre avec votre … Essayez plutôt avec vos doigts.
      Vous êtes toujours aussi grossier?

      J'aime

  10. Majeur 4 avril 2017 / 10 h 09 min

    « Vous êtes toujours aussi grossier? »
    Je n’étais pas grossier dans une discussion où il est plusieurs fois questions « d’enculeurs de mouches »

    J'aime

    • Pangloss 4 avril 2017 / 10 h 16 min

      Si vous le dites. Mais je n’ai toujours pas trouvé votre commentaire.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s