Pourcentages, abattoirs et désunion

On peut lire sur certains sites que le résultat du référendum sur le Brexit est contestable au motif que 51,9%, des votants, rapporté au nombre des inscrits et malgré le taux record de participation (plus de  72%), ce n’est pas assez pour décider d’une chose si importante.
Quand les résultats des prochaines présidentielles seront connus, je vais me faire un plaisir de contester l’élection du prochain président (une chose importante s’il en est) avec les mêmes arguments. Je parie que, pour les partisans du vainqueur, ils ne seront pas recevables.

*******

Encore un abattoir où les pratiques dépassent très largement la notion de maltraitance pour atteindre l’horreur absolue! Je vous épargne cette fois-ci la vidéo mais vous pouvez sans peine la trouver sur la toile. Par exemple sur le site du Figaro. Et avec une description si vous n’avez pas le cœur a regarder.

Après le dernier scandale du même genre ou l’avant-dernier ou celui d’avant (on ne sait plus tellement il y en a eu) on a nommé une commission d’enquête parlementaire. Un des abattoirs mis en cause dans cette affaire a même été visité sans que -surprise!- aucun manquement n’ait été constaté. Et Le Foll qui croit être ministre de l’Agriculture s’est penché lui aussi sur ce problème en menaçant de fermer ces établissements.

Question: à quoi servent-ils ces gens, ministres et parlementaires?

Autre question pour départager les ex-aequo: si les gens qui se trouvent sur toutes ces vidéos étaient, comme la loi le prévoit, en train de moisir en prison, est-ce que ça ne découragerait pas les autres?

*******

 Il est urgent de ne rien faire. Dès le premier mot de ce titre du  Monde.fr, la bonne excuse crève les yeux: Brexit: divisée, l’Union Européenne renvoie ses réformes à plus tard. Ceux qui ont cru un instant aux promesses de refondation faites sous le coup de l’émotion l’ont encore dans le baba.

Moi, ça me fait rigoler d’apprendre que l’Union est désunie.

Publicités

9 réflexions sur “Pourcentages, abattoirs et désunion

  1. Skandal 30 juin 2016 / 13 h 38 min

    Dois je rappeler qu’Hollande a été élu avec moins de la moitié des voix des inscrits ?

    Monsieur le Foll est aussi utlile qu’un anus au bout du coude. Les ministres et les parlementaires ne servent à rien.

    L’UE est parfaitement unie dans sa volonté de ne surtout rien réformer. La soupe actuel est trop bonne…

    Aimé par 1 personne

    • Pangloss 30 juin 2016 / 13 h 47 min

      Je n’ai rien à redire à tous ça.
      Bon après-midi.

      J'aime

    • Ô Bonheur des Dames ! 1 juillet 2016 / 12 h 44 min

      Un anus au bout du coude ??? :O
      Excellent !!

      J'aime

  2. BOUTFIL 30 juin 2016 / 16 h 40 min

    ce qui me mets le plus en colère pour les abattoirs c’est que pas un éleveur ne monte au créneau ! voilà des gens qui disent aimer leurs animaux et qui les laissent en toute impunité entre les mains de salopards barbares, la filière viande va en prendre un coup car comme beaucoup de personnes, par exemple, nous avons supprimé beaucoup la viande de notre alimentation, ils viendront pleurnicher , il ne serai pas difficile que les syndicat éleveurs prennent ça en mains pourtant et obligent les abattoirs à respecter les règles

    De Junker ayant vu des extra terrestres, l’europe unie va évoluer vers où on ne sait pas trop….

    J'aime

    • Pangloss 30 juin 2016 / 16 h 49 min

      Tu as raison pour les éleveurs et ceux qui font la promotion de la filière viande. C’est aussi leur boulot s’ils veulent être pris au sérieux. Quant à moi, la viande disparaît peu à peu de mon assiette.
      Il serait bon aussi de surveiller les « abattages rituels », un scandale en soi (pas d’étourdissement préalable) aggravé par la manière dont l’égorgement est pratiqué. La vidéo est explicite.
      Juncker a pété un plomb. On est mal barrés!

      J'aime

  3. Fredi M. 30 juin 2016 / 19 h 38 min

    divisée, l’Union Européenne renvoie ses réformes à plus tard.

    Si elle pouvait s’abstenir d’en prendre…
    S’agissant des abattoirs (et des images que je me refuse à visionner désormais), je crois que nous payons le prix de l’industrialisation de l’agriculture et du lien que nous avons rompu en massacrant cette dernière, en faisant tomber nos agriculteurs dans la paupérisation puis la faillite.
    Jamais un vrai paysan n’accepterait de voir faire cela à ses bêtes.

    J'aime

    • Pangloss 30 juin 2016 / 19 h 55 min

      Certes mais il semble qu’on embauche dans certains abattoirs de dangereux psychopathes. Des sanctions plus sévères devraient régler le problème. Du moins en partie. Pour les cas les plus graves, seule la psychiatrie pourrait faire quelque chose.

      J'aime

  4. Ô Bonheur des Dames ! 1 juillet 2016 / 12 h 46 min

    Le Fol… Comment peut-on être ministre en portant pareil nom ???

    J'aime

    • Pangloss 1 juillet 2016 / 14 h 50 min

      La folle, c’est déjà pris.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s