Les couleurs du temps

L’alerte était jaune au moment où le ciel est tombé sur la Corse. Les polémiqueurs professionnels et amateurs s’insurgent: « Pourquoi Météo-France n’a-t-elle pas haussé le niveau d’alerte? On aurait évité la catastrophe. »

Image

Ah bon?

Lequel d’entre vous, apprenant que sa région est en alerte orange, a éloigné sa voiture des arbres qui risquent de tomber, des maisons qui risquent de perdre leur toiture et des rues qui peuvent se transformer en torrents?

Qui a fermé portes et fenêtres, rentré dans le salon tout ce qui se trouvait sur le balcon, bouclé ses volets, débranché sa box et sa télé et coupé l’électricité au compteur?

Qui s’il était dans un camping, a replié sa tente et s’est réfugié par précaution dans les sanitaires en dur?

Qui a un jour pris au sérieux l’alerte orange?

Photo: arrivée de l’orage sur Ajaccio.

10 réflexions sur “Les couleurs du temps

  1. Paul-Emic 19 août 2022 / 12 h 42 min

    La photo est impressionnante, digne d’un film catastrophe comme les Américains savent si bien en faire. Sinon vous avez probablement raison mais pour un bonne raison aussi : comment sont diffusées ces alertes ? Certainement pas dans la rue par haut-parleur ni par sirène . On ne cessera de se rendre compte que ces 70 ans de paix ont été extrêmement nuisibles au fonctionnement de la société.

    J’aime

    • Pangloss 19 août 2022 / 13 h 09 min

      A force d’avoir des alertes orange, personne n’y croit plus.

      Aimé par 1 personne

    • Pangloss 19 août 2022 / 13 h 11 min

      On sait bien que c’est le GIEC qui bouleverse le climat.

      J’aime

  2. elba 19 août 2022 / 15 h 07 min

    Des phénomènes météo inattendus et dévastateurs adviennent dans le monde entier de temps à autre. Cela me rappelle un peu ce qui était advenu à la Faute-sur-Mer en 2010 avec la tempête Xinthia. On ne peut pas toujours tout prévoir. Et la présence d’arbres en grand nombre a amplifié les dégâts. Si l’alerte météo avait été « rouge » est-ce que cela aurait changé les choses ?

    J’aime

    • Paul-Emic 19 août 2022 / 15 h 41 min

      A la Faute-sur-mer la première faute a été de construire en zone inondable ce qui avait été en quelque sorte revendiqué par cette merde de Sarkozy quelques mois plus tôt. Ça serait intéressant de voir si son discours criminel existe toujours

      J’aime

    • Pangloss 19 août 2022 / 17 h 23 min

      A mon avis, pas grand chose car il y a toujours des imprudents. Compte tenu du nombre de gens concernés, même si la majorité s’était abritée, il y aurait eu des morts. Quant aux dégâts, il y en aurait eu autant.

      J’aime

  3. Brindamour 20 août 2022 / 10 h 09 min

    C’est amusant. Votre article précédent nous entretenait du manque d’eau en Corse et celui-ci des inondations en Corse. C’est un sujet inépuisable.

    J’aime

    • Pangloss 20 août 2022 / 10 h 28 min

      Trop d’eau au mauvais endroit et en même temps, pas assez d’eau où il en faudrait.

      J’aime

  4. lemousquetairedesmots 10 septembre 2022 / 9 h 22 min

    Quand on sabre dans les effectifs et les sommes allouées à un organe, il ne faut pas s’étonner qu’on soit aussi démunis puisqu’on ne dispose pas des moyens essentiels afin de tenir son rôle qui est de prévenir les catastrophes dites naturelles et qui s’amplifieront au fil du temps vu que rien n’est fait pour les enrayer (changement de méthode de gouvernance, aménagement des territoires…).

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s