Le courage de mes opinions

J’ai un ami qui aime bien l’hiver, les promenades dans la neige, un « bon froid sec », un feu dans la cheminée, le plaisir de rentrer dans une maison bien chaude et tout est tout.

Il faut dire qu’il habite en proche banlieue de Paris, dans un appartement bien chaud depuis qu’on a réparé sa chaudière, qu’il n’a pas vu de vraie neige depuis lulure et qu’il n’a pas de cheminée.

Moi, je proclame, persiste et signe: « L’hiver je suis contre ».

15 réflexions sur “Le courage de mes opinions

  1. Fredi M. 15 janvier 2022 / 18 h 13 min

    Pourtant la neige et un bon feu de cheminée je trouve que ça va bien ensemble…
    Avec un vieux Cognac ça va de soi.

    J’aime

      • Pangloss 15 janvier 2022 / 18 h 30 min

        Non. Pas du tout. Je n’aime pas le froid, les journées courtes et qu’on me parle d’un « bon froid sec ».

        J’aime

      • Jacques Étienne 16 janvier 2022 / 9 h 53 min

        Tout à fait d’accord avec M. Pangloss : Le dénommé Bompti-Froissec est un emmerdeur.

        J’aime

      • Pangloss 16 janvier 2022 / 13 h 27 min

        Un émule de Macron?

        J’aime

    • Pangloss 15 janvier 2022 / 18 h 27 min

      Pour attendre l’été à la rigueur.

      J’aime

  2. Dr WO 16 janvier 2022 / 0 h 03 min

    Avec le réchauffement climatique vous allez être servi

    J’aime

    • Pangloss 16 janvier 2022 / 13 h 26 min

      Si je ne suis pas gelé d’ici là.

      J’aime

  3. Le Mousquetaire des Mots 16 janvier 2022 / 10 h 28 min

    Ah l’hiver… Ce n’est pas franchement ma période préférée (j’ai montré le bout de nez au mois de mai : très logiquement, ma saison préférée est le printemps). Quand j’étais môme, aux premiers rayons de soleil, les parents nous emmenaient dans les environs tout proches, constitués de champs (avec des vaches), de chemins creux, de fermes isolées ici et là… On ne croisait personne et on pouvait gambader sans crainte de voir surgir un véhicule… Je vis en ville depuis très longtemps et regrette de ne pouvoir m’échapper vers la campagne de mon enfance (surtout en ce moment ubuesque que nous traversons).

    J’aime

    • Pangloss 16 janvier 2022 / 13 h 28 min

      La ville est devenue un enfer et la campagne est envahie de citadins. Nous sommes foutus! 🙂

      J’aime

  4. bedeau 16 janvier 2022 / 15 h 13 min

    Merd’ ! V’là l’Hiver et ses dur’tés,
    V’là l’ moment de n’ pus s’ mett’ à poils :
    V’là qu’ ceuss’ qui tienn’nt la queu’ d’ la poêle
    Dans l’ Midi vont s’ carapater !

    V’là l’ temps ousque jusqu’en Hanovre
    Et d’ Gibraltar au cap Gris-Nez,
    Les Borgeois, l’ soir, vont plaind’ les Pauvres
    Au coin du feu… après dîner !

    Et v’là l’ temps ousque dans la Presse,
    Entre un ou deux lanc’ments d’ putains,
    On va r’découvrir la Détresse,
    La Purée et les Purotains !

    Les jornaux, mêm’ ceuss’ qu’a d’ la guigne,
    À côté d’artiqu’s festoyants
    Vont êt’ pleins d’appels larmoyants,
    Pleins d’ sanglots,.. à trois sous la ligne !

    la suite : Jehan Rictus – L’hiver

    J’aime

    • Pangloss 16 janvier 2022 / 18 h 31 min

      Merci! Je l’ai lu en entier.

      J’aime

  5. Un Os à Ronger 23 janvier 2022 / 23 h 28 min

    Moi c’que je veux savoir c’est y’a quoi derrière le « et tout et tout »?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s