Une occasion perdue

L’affaire du type qui a tiré sur son patron et sur un de ses collègues et que les forces de l’ordre ont mis quelques jours à appréhender a fait causer les médias boboïsants. Ils ont insisté sur le fait qu’il s’agissait « d’un ancien militaire », qu’il était « lourdement armé » et qu’il « pratiquait le tir sportif ».

Passons sur les clichés journalistiques habituels « lourdement armé » et « ancien militaire » et ce qu’ils veulent suggérer mais on note que le tir sportif a fait réagir Darmanin, notre bien-aimé ministre de l’Intérieur. Il s’est indigné qu’on puisse légalement détenir des « armes de guerre ».

N’en déplaise à Gérald, en l’espèce, il ne s’agissait pas d’armes de guerre. Il y a des armes autorisées et des armes interdites. Point barre. Je précise que la législation française est extrêmement précise et restrictive dans ce domaine. Vous tapez « catégories d’armes » sur internet et le service public vous donne tous les détails à ce sujet. 

Si on possède une licence de tir (acceptation par l’association, instruction en particulier aux mesures de sécurité sous le contrôle d’un moniteur, cotisation, contrôle d’identité, certificat médical, extrait de casier judiciaire) depuis plus de six mois (période au cours de laquelle on tire avec des armes prêtées ou louées par le club et on est toujours contrôlé sous la responsabilité du président de l’association), après un petit examen (QCM destiné à vérifier les connaissances de base), on reçoit le « papier vert » qui vous donne le droit de demander une autorisation au préfet de son département (re-contrôle, vérification du casier, de la licence de tir, preuve que l’on dispose d’un coffre-fort destiné à stocker l’arme, enquête de gendarmerie). Cette autorisation peut être accordée dans un délai variable (entre trois et six mois, parfois plus). On a alors le droit d’acquérir une arme pour pratiquer le tir sportif dans un stand de tir sous la surveillance d’un responsable. Cette arme est enregistrée dans un fichier central informatisé détenu par le Service des armes du ministère de l’intérieur. Enfin, l’arme peut vous être retirée sur simple décision du préfet. Encore une fois, il ne s’agit pas d’une arme de guerre.

Les armes de guerre, ce sont par exemple les Kalachnikov qui mettent de l’animation dans nos quartiers si sensibles ou les lance-roquettes prisés des braqueurs de transports de fonds. Pour elles, pas d’autorisation!

Tant il est vrai que quand on met les armes hors-la-loi, seuls les hors la loi ont des armes.

Darmanin a perdu une bonne occasion de se taire. Pourquoi n’a-t-il pas passé un coup de fil au services des armes de son ministère? Ça lui aurait évité de dire des bêtises.

28 réflexions sur “Une occasion perdue

  1. Le Page. 7 juin 2021 / 11 h 35 min

    « …quand on met les armes hors-la-loi, seuls les hors la loi ont des armes. ».
    Alors là, M. Pangloss, vous nous livrer l’aphorisme du jour et peut-être davantage. Résultat de vos cogitations nocturnes?

    Aimé par 1 personne

    • Pangloss 7 juin 2021 / 12 h 06 min

      La nuit, j’essaie de dormir, ce qui me demande déjà de gros efforts. Alors, cogiter …

      J'aime

  2. Le Page. 7 juin 2021 / 11 h 36 min

    …vous nous livreZ. S’cusez.

    J'aime

  3. realist 7 juin 2021 / 11 h 51 min

    « Darmanin a perdu une bonne occasion de se taire. »

    Vous êtes très injuste pour Darmanin, il n’est requis d’AUCUN ministre qu’il ait des compétences dans le domaine concerné par son ministère. 😀

    Aimé par 1 personne

    • Pangloss 7 juin 2021 / 12 h 08 min

      Même pas pour donner des conférences de presse?

      J'aime

      • Pangloss 7 juin 2021 / 13 h 36 min

        Les politiciens ne peuvent pas s’empêcher de parler.

        Aimé par 1 personne

    • elba 7 juin 2021 / 13 h 49 min

      Realist, je crois bien que plus ils sont incapables, ces ministres, plus ils obtiennent un poste. Je pense que pour être nommé, il suffit juste d’être copain avec la bonne personne… ou bien faire partie de la famille.

      Pangloss, seuls les hors la loi ont des armes ? Dans ma campagne, ne manquent pas les hommes qui sont « lourdement armés » : les chasseurs sont légion chez nous. Et ils ne sont pas dans l’illégalité. N’empêche que ce qui peut tuer un sanglier peut tout aussi bien tuer un être humain. C’est déjà advenu, accidentellement.

      Bisous sous le soleil.

      J'aime

      • Pangloss 7 juin 2021 / 14 h 21 min

        J’ai parlé du tir sportif mais des règlements comparables s’appliquent aux chasseurs. Certains d’entre eux sont imprudents, hélas!

        Aimé par 1 personne

      • Lebuchard courroucé 7 juin 2021 / 14 h 51 min

        @Elba
        Techniquement, le .12 ou les armes de poing qui utilisent des munitions pouvant être létales ne sont pas des « armes lourdes ».
        J’ai mon permis de chasse (bien que je ne sorte qu’exceptionnellement par manque de temps), j’ai une licence de tir donc j’ai des armes chez moi : est-ce être lourdement armé ? Je ne crois pas…
        Il y a bien moins de morts chaque année à la chasse dûs à des tirs accidentels (amusez-vous à compter le nombre de munitions tirées par jour sur une saison de chasse, vous verrez la quantité astronomique de tirs !) que chez les promeneurs dûs a des chutes mortelles ou des morsures de serpents.
        Bien amicalement.

        J'aime

  4. Lebuchard courroucé 7 juin 2021 / 13 h 20 min

    Rien ne peut éviter à cette triple buse de dire des bêtises !! C’est dans son ADN ! (pour reprendre une formule très en vogue en ce moment….)

    J'aime

    • Pangloss 7 juin 2021 / 13 h 38 min

      Un ADN commun à beaucoup. Je ne nomme personne mais il se reconnaîtront.

      J'aime

  5. Lebuchard courroucé 7 juin 2021 / 13 h 23 min

    Excellent article (comme d’habitude, suis-je tenté d’écrire…), d’une exactitude très exacte !
    Selon cet idiot de Gérald, je serais alors lourdement armé (comme bcp de les collègues licenciés)… quelle rigolade !

    J'aime

    • Pangloss 7 juin 2021 / 13 h 38 min

      Lui il est très légèrement armé pour le boulot qu’il est censé faire.

      J'aime

  6. bedeau 7 juin 2021 / 15 h 52 min

    En même temps, que ce soit en Dordogne ou dans les Cévennes (« faits divers » récents, comme dirait Emmanuel M.), une autre occasion de ne pas se taire n’a pas été perdue : l’un se prénommait Valentin et l’autre Terry, et les prénoms n’ont pas été changés.

    J'aime

    • Pangloss 7 juin 2021 / 17 h 26 min

      Ce qui explique le battage médiatique?

      J'aime

      • bedeau 7 juin 2021 / 18 h 18 min

        Possible… mais je crois qu’ils se seraient prénommé Kevin et Pierre-Antoine ou Joseph, l’abattage médiatique aurait été le même.

        J'aime

  7. Paul-Emic 7 juin 2021 / 18 h 00 min

    on a de la chance Darmanin nous a épargné le « armes lourdes » qui dans l’esprit des journalistes est tout ce qui dépasse le Kg ou le calibre .22

    J'aime

    • Pangloss 7 juin 2021 / 18 h 15 min

      Il a dû oublier. On ne saurait penser à tout 🙂

      Aimé par 1 personne

  8. Dr WO 7 juin 2021 / 19 h 01 min

    Je n’y connais rien, je rends les armes.

    J'aime

    • Pangloss 7 juin 2021 / 19 h 27 min

      Sage décision. Et vous ne nous faites pas une conférence de presse pour nous le prouver.

      J'aime

    • elba 7 juin 2021 / 21 h 15 min

      Pas moi ! … Je n’en ai aucune, sinon ma fourche vendéenne, et je la garde ! Ca peut servir, on ne sait jamais ! 😉

      J'aime

      • Pangloss 8 juin 2021 / 11 h 07 min

        Vous avez une autorisation? 🙂

        J'aime

  9. elba 8 juin 2021 / 13 h 52 min

    Une autorisation pour la fourche ? Mince, non. Et je n’ai même pas la facture ! Merci de m’avoir fait sourire, Pangloss.
    😉 😉 😉

    J'aime

    • Pangloss 8 juin 2021 / 13 h 57 min

      Ce fut un plaisir. 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s