La misère au soleil

Les temps sont durs pour ceux qui vivent du tourisme. On s’aperçoit que plus le tourisme représente une part très importante de l’économie d’un pays, plus ce pays est sous-développé car il n’a rien d’autre à vendre que son sous-développement.

Exemple: la Silicon Valley jouit du climat californien. Elle pourrait vivre des touristes auxquels elle proposerait son soleil et ses palmiers. Elle préfère se consacrer aux entreprises de haute technologie. Si vous y allez, on vous accueillera. Si vous ne venez pas, on se passera de vous.

La Côte d’Azur a, elle aussi, le soleil et les palmiers. Mais ce matin un « professionnel du tourisme » voyait comme une catastrophe le fait que ni les Américains, ni les Russes ne viendront chez lui cet été.

PS: je décline toute responsabilité pour la manière dont le premier paragraphe peut vous  apparaître. C’est nouveau: WordPress m’impose son « nouvel éditeur ».

13 réflexions sur “La misère au soleil

  1. bedeau 30 juin 2020 / 17 h 39 min

    hors-sujet, ou pas, « tourisme » oblige…
    J’ai lu quelque-part que, à la Roche-s/Yon, une statue de l’esclavagiste Napoléon avait été repeinte en rouge par des anti-racistes (c’est ce que j’ai lu)…avez-vous remarqué de tels agissements sur son île natale ?

    J'aime

    • Pangloss 30 juin 2020 / 19 h 46 min

      Ici, on se fout un peu de tout ça; ça viendra peut-être. Mais Napoléon est un produit d’exportation, un personnage qui séduit encore les vieux ou un truc à touristes à Ajaccio. Ailleurs, c’est plutôt Pascal Paoli qui a la faveur des gens.

      J'aime

  2. Fredi M. 30 juin 2020 / 17 h 41 min

    PS: je décline toute responsabilité pour la manière dont le premier paragraphe peut vous apparaître. C’est nouveau: WordPress m’impose son « nouvel éditeur ».

    Comme quoi tous ceux qui prétendent écrire sur leur blog…
    C’est comme ce pauvre Dieudonné qui pensait avoir sa chaîne UTube et vient de se faire virer comme un malpropre…

    J'aime

    • Pangloss 30 juin 2020 / 19 h 48 min

      Mon espace de liberté se restreint. On va finir par me dégoûter. Si ça continue, je vais me contenter de faire des réussites sur l’écran. 😦

      J'aime

    • Le Rabouilleur 30 juin 2020 / 20 h 03 min

      Vous avez parfaitement raison. Vous appuyez où cela fait mal.
      Il suffira d’appuyer sur la touche Entrée, au moment choisi par les grands initiés, pour couper le sifflet à tous les penseurs indépendants.
      Si quelqu’un connait une solution de repli, je suis preneur

      J'aime

      • Pangloss 1 juillet 2020 / 8 h 47 min

        La solution de repli? Couper toutes relations et se convertir au survivalisme.

        J'aime

  3. Dr WO 30 juin 2020 / 21 h 09 min

    Il faut croire que le sous-développement conserve les paysages.

    J'aime

    • Pangloss 1 juillet 2020 / 8 h 48 min

      Le tourisme consiste à envoyer des gens des pays riches chez des gens de pays plus pauvres (ou moins riches) que le leur. L’industrialisation crée la richesse mais détruit les paysages, la couleur locale et le patrimoine naturel dont les touristes sont friands.

      J'aime

      • Le Rabouilleur 1 juillet 2020 / 11 h 52 min

        C’est que j’appelle le paradoxe du tourisme :
        Par ces effets, le tourisme détruit les causes qui lui ont donné naissance : la culture locale au profit d’une uniformisation totale. Le village planétaire devient un gigantesque Disneyland. Certains indigènes tentent de résister. Pour combien de temps ?
        Il y a les horreurs de la guerre, mais aussi les horreurs de la paix, et le tourisme en fait partie.

        J'aime

      • Pangloss 1 juillet 2020 / 18 h 24 min

        Le tourisme enrichit le père et appauvrit les enfants.

        J'aime

  4. Nemo Auditur 2 juillet 2020 / 19 h 43 min

    Tant mieux. ça les rendra peut-être plus aimables l’année prochaine !

    J'aime

    • Pangloss 2 juillet 2020 / 19 h 53 min

      J’espère qu’ils le seront encore moins. Les touristes sont une plaie et les vacanciers une super-plaie.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s