Enfin!

L’épisode épidémique étant terminé en Chine, le gouvernement autorise à nouveau la vente de pangolins sur les marchés à condition qu’ils portent un masque ffp2.

14 réflexions sur “Enfin!

  1. Aristarkke 1 avril 2020 / 16 h 30 min

    Sans être testés par rapport au coronavirus ???

    J'aime

    • Pangloss 1 avril 2020 / 16 h 44 min

      Non mais la prochaine fois nous aurons des masques. Ou la fois suivante.

      J'aime

  2. bedeau 1 avril 2020 / 17 h 03 min

    La viande de pangolin, mal préparée, est nocive car cet animal est un des rares qui arrive à pieds par la Chine.
    Alors, forcément…

    Aimé par 1 personne

    • André 1 avril 2020 / 17 h 45 min

      Non, je ne veux pas qu’on bouffe Bic et Bac (les 2 pangolins des « mondes engloutis »).

      J'aime

      • Pangloss 2 avril 2020 / 5 h 49 min

        A quoi sert un Bic si on ne peut pas passer le bac?

        J'aime

      • jakobfalaise 2 avril 2020 / 10 h 12 min

        À quoi sert un bic si on ne peut pas passer le bac ?
        Je pense que la petite Anne est prête à répondre à cette question

        J'aime

    • Pangloss 2 avril 2020 / 5 h 49 min

      Quel nouveau virus va nous arriver de Chine avec leur manie de vouloir bouffer la viande d’animaux aux vertus prétendument aphrodisiaques?

      J'aime

      • Pangloss 2 avril 2020 / 12 h 40 min

        Je la connaissais mais elle est arrivée à point.

        J'aime

  3. Souliko2 2 avril 2020 / 7 h 00 min

    Je viens de lire quelque part qu’ils (les chinois) recommandent la bile d’ours pour lutter contre le coronavirus !
    Je plains les ours chinois…

    J'aime

    • Pangloss 2 avril 2020 / 9 h 39 min

      Et tous les animaux qui vivent en Chine.

      J'aime

    • jakobfalaise 2 avril 2020 / 10 h 24 min

      Initialement, la bile ( d’ours ou d’autre animaux) était utilisée pour resolubiliser les concrétions biliaires,qui avaient cristallisé de façon inopportune dans les voies biliaires des patients
      Remède empirique,certes
      Il reste que certaines préparations pharmaceutiques modernes utilisent ces mêmes précurseurs de la bile dans des traitements comme ursolvan ® à base d’acide ursodesoxycholique ( avec le urso dedans qui signe bien sa filiation)
      La pathologie biliaire est prégnante chez les européens et les asiatiques
      En Europe de l’ouest, la lithiase biliaire tuait à coup sûr jusque dans les 50 , les américains avaient formé un néologisme fourF pour désigner les personnes à risques ( stigmatizazion !) female,fatty,fourty,fair, en gros, les grosses femmes blondes dans la quarantaine ( mais bien sûr ça déborde de ce cadre, un peu comme la grossesse extra utérine qui peut toucher les religieuses noires du Congo ou les transexuelles européennes)
      Et chez les asiatiques, c’était l’angiocholite récurente orientale, association de lithiase, d’obstacle sur les voies biliaires, de parasitose biliaires et, finalement, d’infection chronique des voies biliaires avec pour conséquence une cirrhose et, si le patient survivait assez longtemps, un carcinome hépatique
      Voilà pourquoi les noiches sont obsédés par les éventuels traitements à base de bile d’ours

      J'aime

      • Pangloss 2 avril 2020 / 12 h 39 min

        De là à enfermer un ours dans une cage dans laquelle il ne peut pas bouger et qu’un tuyau soit branché directement sur sa vésicule (un ours vivant bien sûr!), il y a un gouffre.

        J'aime

  4. Gérard 2 avril 2020 / 11 h 50 min

    Et les chauves-souris aussi ? Elles ont un nez tellement moche qu’avec un masque, c’est plus facile à avaler …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s