Il y a plus grave ou plus urgent

Il y a des gens qui s’inquiètent pour leur retraite, qui font grève et manifestent pour que le gouvernement retire son projet.

Mais sont-ils certains de toucher quelque retraite que ce soit? Et, d’ailleurs, quelle que soit la réforme?

Ignorent-ils qu’une grave crise économique et financière mondiale nous menace, crise dont les quantitative easings et les taux négatifs ne sont que les premières manifestations. La satisfaction des besoins les plus élémentaires sera de plus en plus difficile pour certains.

Et une véritable crise économique n’allant pas sans crise sociale et une crise sociale sans crise politique, je vous laisse imaginer la suite du processus. L’Occident risque d’être comparable à un immeuble où il y a une fuite de gaz qu’un plombier essaie de réparer la cigarette au bec.

Si vous ajoutez à cela le déferlement des migrants chassés par les guerres, les famines, les catastrophes naturelles ou attirés par l’eldorado européen vous commencez à vous demander comment on va réussir à nourrir et héberger tout ce monde tout en en gardant un peu pour nous.

N’oubliez pas non plus que parmi ces migrants, la majorité est de confession musulmane et de culture … (je vous laisse trouver l’épithète qui convient) et que ces gens rejoindront chez nous tous ces musulmans déjà installés et qui sont plus modérément fanatiques que fanatiquement modérés. Vous connaissez la situation actuelle, à vous de vous faire une idée de ce qui va advenir.

Mais tout cela n’est rien si les prévision du GIEC se réalisent. L’objectif de la limitation de la température moyenne du globe à 1,5° ne sera pas atteint. Je viens de lire que la Méditerranée s’est déjà réchauffée de ce degré et demi. On connaît les conséquences à court terme: montée du niveau des océans, désertifications, augmentation du nombre et de la gravité des épisodes météorologiques extrêmes, sécheresses, incendies etc.

Ce qui entraînera crises économiques, déplacements de population, crises politiques, conflits et le tout dans les deux ou trois décennies qui s’annoncent.

De quoi déjà penser que les collapsollogues n’ont pas tout à fait tort.

Alors, la retraite? Moi, ça va. Merci!

10 réflexions sur “Il y a plus grave ou plus urgent

  1. bedeau 12 décembre 2019 / 19 h 59 min

    Là dessus, c’est sur que Edouard Philippe n’est plus à la hauteur de tous les enjeux…

    Mais… bon…. ben…. joyeuses « Fêtes de Fin d’Année » (si on y arrive) quand même, hein…?

    J'aime

    • Pangloss 13 décembre 2019 / 5 h 27 min

      C’est vrai que même avec l’aide de sa fine équipe, on peut craindre que notre barbu ne suffise pas à nous tricoter un futur.

      J'aime

  2. Gérard 12 décembre 2019 / 20 h 17 min

    Ah oui, mais heureusement, on a macrounette, et il a réponse à tout. Vous allez voir que tout va bien se passer (sans déconner !)

    J'aime

    • Pangloss 13 décembre 2019 / 5 h 28 min

      Je ne sais pas pourquoi mais j’ai un doute.

      J'aime

  3. Le Page 13 décembre 2019 / 13 h 15 min

    Il y a un problème « Retraite »?
    Que nenni! S’il y avait eu le moindre doute la gauche n’aurait pas amené l’âge de départ à 60 ans (j’en suis bénéficiaire et parfois je rougis un peu. Mais vaut mieux rougir 5 minutes de temps en temps que travailler 5 ans de plus).
    D’autre part, depuis 1995 qu’on veut réformer et que tout continue comme si de rien n’était, est bien la preuve qu’il n’y a pas de problème.
    Quant au réchauffement climatique, impec! Les anciens n’auront plus besoin de descendre dans le midi pour réchauffer leurs vieux os, le soleil de Roubaix et Tourcoing y pourvoira.
    Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes.

    J'aime

    • Pangloss 14 décembre 2019 / 9 h 20 min

      Il n’y a pas de problème puisqu’il n’y a pas de solution.
      Youpie! Et tra-la-la!

      J'aime

    • Pangloss 14 décembre 2019 / 9 h 21 min

      Votre boîte ou votre caisse?

      J'aime

  4. Dr WO 14 décembre 2019 / 14 h 11 min

    Vous parlez d’une retraite de l’humanité ? Je suis d’accord pour reculer largement l’âge pivot à partir duquel on touchera la catastrophe à taux plein.

    J'aime

    • Pangloss 14 décembre 2019 / 16 h 44 min

      C’est à peu près ça, sauf que l’âge pivot, c’est tout de suite. Pour la catastrophe, ça ne m’ennuie pas d’attendre. Mais tout ça, c’est théorique. Il y a belle lurette que je perçois une pension ridicule.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s