Enfin une taxe sur les pignoufs!

L’Assemblée de Corse vient de voter le principe d’une écotaxe sur les camping-cars. cette taxe serait remboursable sur présentation d’un justificatif de séjour sur des emplacements aménagés. Et il y en a! Qu’ils soient publics ou privés.

Ceci pour éviter d’encombrer les petites routes de montagne ou les plages, de trouver des camping-cars stationnant sur les parkings de supermarché, dans des sites protégés et dans les endroits les plus improbables.
Un exemple: il y a a côté de chez moi un site remarquable: une cascade qui tombe de la montagne, une vue fantastique sur la mer et les îles de l’archipel toscan et un parking pour ceux qui veulent se rincer l’œil et faire des selfies.  Ce parking est encombré de camping-cars et les abords sont pleins de détritus.

Le camping-car, dit-on, c’est la liberté. C’est surtout la liberté de ne pas payer, de polluer et d’emmerder le monde (quelquefois au sens propre). Quand ce n’est pas de faire des barbecues en forêt au risque de foutre le feu.

Ce sont peut-être les mêmes gougnafiers qui, dès leur retour de vacances, se plaignent des camps de migrants ou des campements de roms qui s’installent près de chez eux

Il reste a espérer que cette taxe sera suffisamment dissuasive.

Publicités

13 réflexions sur “Enfin une taxe sur les pignoufs!

  1. jacquesetienne 29 juillet 2017 / 8 h 24 min

    J’avoue ne pas bien discerner les avantages du camping car ! La liberté de ne pouvoir se déplacer qu’après avoir tout bien rangé ? Un niveau de confort très relatif ? Un investissement vite déprécié qui permettrait de fréquenter de confortables hôtels à moindres frais ?

    J'aime

    • Pangloss 29 juillet 2017 / 11 h 55 min

      Le camping-car a un avantage: on prend la route et on s’arrête n’importe où. Et un inconvénient: on prend toute la route et on s’arrête vraiment n’importe où.

      J'aime

  2. Boutfil 29 juillet 2017 / 14 h 09 min

    en Bretagne aussi c’est une calamité, ils sont culs à culs devant les plages et il est impossible de garer ne serais qu’un vélo en plus, en se faisant enguirlander parce qu’on risque de rayer leurs précieuses guimbardes , sans parler effectivement des sacs poubelles n’importe où !

    J'aime

    • Pangloss 29 juillet 2017 / 14 h 33 min

      Il n’y a pas de raison pour que la Bretagne soit épargnée par cette engeance.

      J'aime

  3. Semaphore 29 juillet 2017 / 17 h 57 min

    Plutôt une taxe sur les pinzuti que sur les pinioufs, non ??? 😉

    J'aime

    • Pangloss 29 juillet 2017 / 18 h 45 min

      C’est une idée …

      J'aime

  4. Gérard 29 juillet 2017 / 18 h 38 min

    « En même temps », comme dirait l’autre, je préfère encore des retraités en camping-car à des « migrants » sans camping-car. Au moins les premiers ont-ils fait tourner la boutique dans le passé …

    J'aime

  5. Titi 30 novembre 2017 / 14 h 59 min

    A quand une taxe sur l’intolérance ? Interdire, c’est le management du pauvre…

    J'aime

    • Pangloss 30 novembre 2017 / 15 h 25 min

      C’est le management du peuple.

      J'aime

  6. favre 5 décembre 2017 / 6 h 52 min

    Bonjour

    Moi même camping cariste je comprend vos réactions vis à vis de ceux qui ne respectent pas les regles élémentaires de savoir vivre , de respect de l’environnement et de simple politesse .
    Ce n’est pas lle cas de tous les camping caristes , pas le mien en tout les cas et je deplore que l’on doive légiférer et créer une taxe pour inciter les bourrins à changer d’attitude , comme d’habitude une minorité fait de l’ombre à la majorité .
    J’espère que cette taxe permettra de faire changer les attitudes mais que aussi permettra de financer les infrastructures nécessaires et manquantes il faut bien le remarquer sur votre belle île .

    Merci de votre acceuil qui je l’espère restera toujours chaleureux

    J'aime

    • Pangloss 5 décembre 2017 / 9 h 35 min

      Les gens courtois sont toujours les bienvenus. la taxe projetée a pour objet de dissuader ceux qui se mettent n’importe où ça les arrange sans penser qu’ils dérangent les autres. Les routes de montagne sont inadaptées aux camping-cars. Il faut se faire une raison. La Corse est victime d’une surfréquentation touristique: on a enregistré l’an dernier neuf millions de passages (avion et bateau). Heureusement, tout ce monde n’était pas ensemble sur l’île! Mais quand même, c’est beaucoup trop et transforme la vie des gens qui habitent dans l’île en enfer deux mois par an. Dans certains pays touristiques, la fréquentation est jugulés, on n’y entre que si quelqu’un en sort.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s