Comme un lundi de rêve

Pour une fois que je vote, j’ai de quoi me réjouir: trois députés nationalistes élus sur les quatre possibles et avec des scores confortables en plus (plus de 60% dans ma circonscription). Le quatrième se présentant avec l’étiquette « Les Républicains » a, dès la proclamation des résultats, chaudement félicité les trois autres et a promis de travailler avec eux à l’Assemblée. Le tout avec une abstention qui, bien que forte, est nettement inférieure de celle de la France.

Bien embêtés, les médias qui essaient de camoufler la chose en disant que les nouveaux élus sont « Régionalistes » et ce malgré le mot « nationaliste » qui figure explicitement dans leurs professions de foi.

C’est un signal fort même si, pour l’instant, ce n’est que ça. Je m’en contente.
Il y aura de nombreux commentaires sur cette poussée nationaliste. Je parie que la majorité d’entre eux sera de la même farine que celui que l’ignoble Christophe Barbier avait fait au lendemain des élections territoriales qui avaient vu les nationalistes prendre la majorité: « Sans la France, les Corses ne mangeraient que des châtaignes ».

Que ceux de droite et ceux qui se croient de gauche qui voudraient, sur ce blog, entonner le même refrain, sachent qu’ils sont les bienvenus. Je ne leur répondrai pas mais je me ferai un plaisir de publier leurs commentaires. Plus que quoi que ce soit d’autre, ils fourniront une explication aux résultats d’hier.

A part ça, la France devrait se réveiller avec une superbe gueule de bois. D’abord à cause de la déconfiture des « partis traditionnels » qui n’ont rien vu venir. Ensuite, et, à mes yeux, c’est le plus important, le succès de ce qu’avec le recul, on est bien obligé de voir comme un véritable coup d’Etat. Une vague que, là encore, la classe politique n’a vu venir que quand elle l’a submergée.

Macron a été porté à la présidence par une organisation sans faille qui en à peine quelques mois a réuni d’importants moyens financiers, des soutiens, des réseaux et la plupart des médias. Condition nécessaire de la réussite d’un complot, derrière Macron, ceux qui l’ont porté au pouvoir ont su rester discrets. Jetteront-ils le masque et profiteront-ils de leur victoire ou leur créature leur échappera-t-elle? Excellente question! Les mois qui viennent risquent d’être intéressants.

Portez-vous bien, soyeux heureux et restez au frais!

Publicités

18 réflexions sur “Comme un lundi de rêve

  1. Gérard 19 juin 2017 / 11 h 34 min

    Bon je ne suis pas corse, mais je vous envie et suis avec vous de tout coeur.
    J’ai quand même un motif de satisfaction, en pensant à Bécassine : c’est toujours ça de pris !

    J'aime

    • Pangloss 19 juin 2017 / 11 h 45 min

      J’ai un avantage sur vous: je peux me réjouir de ce qui se passe en France pour certains m’as-tu-vu des précédents pouvoirs ET de ce qui se passe en Corse. Sans illusion: ce ne sont pas trois députés qui obtiendront la satisfaction des demandes de leurs compatriotes. Et, d’après certains dont je fais partie (pessimisme oblige), c’est déjà trop tard: la démographie corse ne peut plus équilibrer l’immigration.

      J'aime

  2. Homo Orcus 19 juin 2017 / 12 h 54 min

    Quand vous mangez les châtaignes, vous mangez le cochon qui va avec ?
    Dans l’abstention il faut ajouter les 3 millions (comme moi) qui ne sont pas inscrits.
    Anissa Kheder a été élu, La république en marche sur la tête.

    J'aime

    • Pangloss 19 juin 2017 / 13 h 42 min

      C’est en mangeant le cochon qu’on mange des châtaignes. 🙂
      On n’ose pas ajouter ceux qui ne sont pas inscrits, ce serait trop triste pour l’ego des élus.
      Avec cette gourde, la république marche sur ses lacets!

      J'aime

  3. Dr WO 19 juin 2017 / 14 h 21 min

    Si je me mêle des affaires corses je risque de recevoir une châtaigne. Il me semble que les comptes de campagne de Macron sont publiques. Peut-on parler de complot ?

    J'aime

    • Pangloss 19 juin 2017 / 15 h 14 min

      Voilà un type qui n’a jamais été élu, qui n’a appartenu à aucun parti, qu’on ne connaissait pour ainsi dire pas avant qu’il soit nommé ministre (poste où il n’a pas fait des étincelles) et qui, subitement, en l’espace de quelques mois se retrouve à la tête d’un parti, d’une organisation qui étend son maillage sur tout le territoire, qui bénéficie du soutien de la plupart des médias et qui arrive jusqu’à l’Elysée. Et qui se permet de présenter des candidats dans la France entière. C’est trop beau. Je trouve ça suspect. Un coup d’Etat du XXIème siècle.

      J'aime

      • Fredi M. 19 juin 2017 / 17 h 28 min

        Complot ou pas il a bien été ce n’est plus à démontrer le candidat des médias.
        Les Français sont bien ultra-sensibles aux impacts publicitaires, car Macron est bien un produit de consommation et rien d’autre.
        Il a sa date de péremption.

        J'aime

      • Pangloss 20 juin 2017 / 3 h 33 min

        Il n’a pas pu réussir tout seul. S’il a été suivi par ceux qui ont cru en lui, c’est un type très fort, très convaincant et très chanceux.
        Mais si ceux qui le suivent l’on précédé, c’est à dire qu’une fois d’accord sur l’objectif, une fois réunis les moyens et distribué les tâches, ils ont cherché celui qu’ils pousseraient au pouvoir et porté leur choix sur Macron, c’est un complot qui a débouché sur un coup d’Etat.

        J'aime

      • Dr WO 20 juin 2017 / 4 h 26 min

        Une prise de pouvoir en respectant les institutions ne peut pas être considéré comme un coup d’état. Je veux bien que les médias ont assuré sa publicité mais la publicité ne fait pas vendre longtemps un mauvais produit.

        J'aime

      • Pangloss 20 juin 2017 / 7 h 56 min

        Elle peut le faire un temps. Exemple Napoléon III ou le général Boulanger. Mais il n’y a pas que la publicité. Il y a tout le reste: les réseaux, l’organisation, l’intendance (il n’est pas facile et ça demande beaucoup de temps de réunir tant de moyens) et -bien sûr- l’argent. Que le tout ait été réuni en si peu de temps ne peut être le fait d’un homme seul en quelques mois. Les soviets, les nazis pour ne citer qu’eux ont mis plusieurs années. Et plus près de nous, De Gaulle n’a accédé au pouvoir qu’après une longue traversée du désert. Sa prise du pouvoir a été longuement préparée et pourtant il avait une autre réputation, des partisans nombreux et fidèles et pouvait s’enorgueillir d’avoir résisté et participé à la libération de la France. J’en déduis que l’éclosion de Macron a été préparée de longue date et en secret. D’où le mot de « complot » et sa conséquence « coup d’Etat ». Pacifique heureusement! Démocratique, c’est moins sûr. Ne confondons pas suffrage universel et démocratie.

        Aimé par 1 personne

  4. Fredi M. 19 juin 2017 / 17 h 30 min

    Il y a deux « bien » de trop dans ce commentaire.
    La prochaine fois je me relirai.
    Promis.

    J'aime

    • Pangloss 20 juin 2017 / 3 h 33 min

      Abondance de biens ne nuit pas.

      J'aime

  5. Souliko2 20 juin 2017 / 8 h 47 min

    J’aime bien le cochon corse nourri aux châtaignes ! Et le brocciu aussi ! En fait je crois que j’aime bien la Corse… 🙂
    Pour le reste, mon seul souci « politique » est de trouver un peu de fraîcheur et d’arriver à dormir…au moins un peu.

    J'aime

    • Pangloss 20 juin 2017 / 13 h 22 min

      La politique, c’est bien plus rigolo quand il fait moins chaud.

      J'aime

  6. La Suryquoise 20 juin 2017 / 10 h 50 min

    Bref ! Elire des députés nationalistes, c’est comme voter blanc ou nul : ça sert à rien !?

    J'aime

    • Pangloss 20 juin 2017 / 13 h 24 min

      C’est simple à comprendre: ça sert à élire des députés nationalistes. Une façon de dire « vos histoires, on n’en a rien à faire ». Chacun chez soi!

      J'aime

    • Pangloss 20 juin 2017 / 14 h 14 min

      Soixante pages! A mon âge!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s