En attendant Macron

Puisque les jeux sont faits, que les politiciens de tous bords font la queue pour se rallier à Macron, que les socialistes de plus en plus nombreux abandonnent celui qu’ils ont désigné dans leurs primaires (ceux qui y ont voté doivent le regretter), que Fillon est empêtré dans ses costumes et que la Marine n’a aucune chance, on peut penser à autre chose.

Je viens de finir le dernier Philip Kerr paru au Livre de poche (La dame de Zagreb) et ça me fait penser que je n’ai jamais dit tout le bien des bouquins de cet auteur. Outre leur intrigue, leur style, l’humour qui s’en dégage en permanence, ils donnent une image de l’Allemagne nazie vue de l’intérieur.

Pour ceux qui seraient tentés, je leur conseille de commencer par la « Trilogie berlinoise« .

Sinon, vous pouvez faire comme moi: vous plonger dans la série du Capitaine Alatriste d’Arturo Perez-Reverte que je relis avec le même plaisir.

Portez-vous bien et soyez heureux!

PS: Mais qu’est-ce qu’on leur apprend à l’école?! Macron qui avait parlé des « expatriés » pour les « métros » qui vivaient en Guadeloupe (département français) vient de récidiver en parlant d' »île » à propos de la Guyane. Et ça veut être président!

Publicités

24 réflexions sur “En attendant Macron

  1. Boutfil 27 mars 2017 / 17 h 37 min

    j’ai lu aussi avec bonheur la trilogie et la  » mort entre autre  »

    franchement, tu as raison, plus la peine de parler de tout ça, c’est plié, mais ce sera sans moi, je ne voterai jamais pour ce petit con

    J'aime

    • Pangloss 27 mars 2017 / 18 h 26 min

      C’est quand même dingue ce qu’on arrive à faire avaler aux gens!

      J'aime

  2. Agatheb2k 27 mars 2017 / 22 h 40 min

    Je n’ai pas lu la trilogie, par contre je ne sais par quel heureux hasard je suis tombée (dans ma campagne) sur « Les ombres de Katyn »… et j’ai adoré, pourtant le film de Wajda sur le sujet (le massacre historique) que j’ai en DVD n’est pas franchement très gai et tout le monde sait que l’époque (quand les Polonais survivaient, coincés entre les belligérants), ne l’était pas non plus.
    J’avais écrit 3 lignes sur ce livre => https://agatheb2k.wordpress.com/2016/10/01/lecture-edifiante-2/

    J'aime

    • Pangloss 28 mars 2017 / 6 h 55 min

      Toute la série des « Bernie Gunther » est passionnante. J’apprécie de voir l’envers du décor nazi vu par un allemand. De quoi vous dégoûter de la guerre et de la politique!

      J'aime

  3. Agatheb2k 28 mars 2017 / 9 h 12 min

    C’est Bernie qui l’est, P. Kerr lui, est un sujet de Sa Très Gracieuse Majesté, né en Ecosse.
    On oublie souvent que les nazis n’étaient qu’une partie de la population allemande. Dans le livre que j’ai lu, ceux qui partageaient l’opinion de Bernie étaient les anciens nobles et les rares personnes de sa génération n’étaient pas en odeur de sainteté… l’envers du décor, c’est aussi ce que j’ai aimé, tout en sachant que ce n’était qu’un roman 😉
    Concernant ton post-scriptum, il devait sécher les cours de géographie, la énième bourde a été imprimée dans son programme et à Lyon ils ne sont pas contents, à Lille sûrement non plus => http://www.20minutes.fr/lyon/1971951-20161130-quand-emmanuel-macron-situe-villeurbanne-region-lilloise

    J'aime

    • Gérard 28 mars 2017 / 10 h 31 min

      Cela me rappelle de braves québécois chez qui j’avais logé et qui m’avaient raconté que leurs ancêtres étaient venus de La Rochelle, en Normandie.
      Donc faut le pardonner, tout cela vu de Washington ou même seulement de Berlin, c’est à peu près au même endroit.
      Et pis d’abord, ce n’est pas son problème.
      Tout ce qu’il demande, c’est que les gens veautent pour lui, qu’ils soient de Villeurbanne, de Villeneuve d’Ascq, de Villenave d’Ornon ou même de Villefranche sur Saône, c’est tout pareil. Ce qu’il veut, c’est faire marcher tout le monde. Si vous zavez pas compris, tant pis pour vous.

      J'aime

      • Pangloss 28 mars 2017 / 16 h 45 min

        Nous avons compris mais ça nous fait une belle jambe. Ce type me fait peur, non pas lui-même mais ceux qui se cachent derrière lui et pour qui il va travailler.

        J'aime

      • Gérard 28 mars 2017 / 16 h 50 min

        PS. A noter que mes braves québécois qui situaient La Rochelle en Normandie n’avaient pas, quant à eux, la prétention de présider la France – c’est toute la différence, et ce qui les excuse de façon absolue et définitive, contrairement à Micro-micon.

        J'aime

      • Pangloss 28 mars 2017 / 17 h 00 min

        Ou bien c’est lui qui a écrit son livre et il est nul. Ou bien il l’a fait écrire et il a commencé sa campagne par une imposture.

        J'aime

    • Pangloss 28 mars 2017 / 16 h 42 min

      Je sais bien que Kerr est anglais mais, en lisant les bouquins, on est dans la peau d’un Allemand. Beaucoup d’Allemands n’étaient pas nazis mais les méthodes nazies étaient telles qu’on était obligé de faire semblant. Quand on ne pouvait pas agir comme on pensait, il fallait bien affecter de penser comme on était forcé d’agir.
      Merci pour la nouvelle bourde du petit macaron (ils sont meilleurs chez Ladurée). 🙂

      J'aime

  4. Homo Orcus 28 mars 2017 / 16 h 28 min

    Putain, 24 h de panne chez SFR… j’avais l’impression que le monde tournait sans moi !
    Si le veau de Français vote Macron, c’est qu’il est devenu une escalope de veau bien plate que l’on peu pilonner pour améliorer sa texture et le rouler dans la farine, c’est l’évolution.

    J'aime

    • Pangloss 28 mars 2017 / 16 h 47 min

      Depuis De Gaulle, chaque président a été pire que son prédécesseur. C’est pour ça qu’ils ont été tous regrettés dès la fin de leur mandat. En arriverons-nous à regretter Hollande?

      J'aime

      • Gérard 28 mars 2017 / 16 h 59 min

        Personnellement, je n’ai jamais regretté l’écouteur de l’Elysée, d’autant moins qu’on a eu à se le le farcir pendant 14 ans, on a eu plus que largement le temps d’en profiter !
        Je vois tout de même un avantage (un seul) à Culbuto, c’est qu’en principe on devrait en être débarrassés (politiquement et médiatiquement sinon financièrement) dans quelques semaines. Vous imaginez encore neuf années à se le fader ?

        J'aime

    • Agatheb2k 28 mars 2017 / 18 h 27 min

      7 heures chez moi seulement, c’est fou ce que j’ai eu le temps de faire 😉

      J'aime

      • Agatheb2k 28 mars 2017 / 18 h 38 min

        7h c’était une réponse à Homo Orcus 😆
        Pour les macarons dans ma province c’est Léopold, à Cornebarrieu, il y avait une dame qui les vendait sur le marché… mais elle ne vient plus 😦 Depuis, j’ai appris à les faire !
        Pour en revenir à l’Allemagne, on retrouve un peu ce climat malsain de suspicion permanente dans les films d’après la partition, en ex-RDA où la présence de la Stasi faisait peser une chape de plomb sur les citoyens

        J'aime

      • Pangloss 28 mars 2017 / 19 h 29 min

        Une minorité qui impose ses règles peut, par la violence, s’imposer à une majorité et même obtenir d’elle une apparence d’adhésion.

        Aimé par 1 personne

  5. Dr WO 28 mars 2017 / 19 h 57 min

    Hélas et ça nous pend au nez.

    J'aime

    • Pangloss 29 mars 2017 / 16 h 24 min

      je partage vos craintes.

      J'aime

  6. La Suryquoise 29 mars 2017 / 11 h 15 min

    Valls vient de plomber Macron 🙂

    J'aime

    • Pangloss 29 mars 2017 / 16 h 25 min

      Rions pendant qu’on le peut encore.

      J'aime

    • Pangloss 3 avril 2017 / 11 h 29 min

      Je n’arrive pas à lire cet article.

      J'aime

  7. Agatheb2k 3 avril 2017 / 12 h 36 min

    C’est normal, il faut être abonné pour l’avoir en totalité, mais ils l’ont corrigé, quand j’ai lu que Cracovie était en Roumanie, il y avait déjà eu 3 partages, je serais la 4ème (24 partages maintenant), même si je ne suis pas sur les réseaux sociaux 😉

    Voici l’article entier :
    « «Mesdames tout le monde. Bien habillées, maquillées, discrètes, souriantes… des clientes comme les autres» résume un policier de la brigade des atteintes aux biens. Pourtant, ces trois femmes dont deux sœurs originaires de Craiova, en Roumanie, ont littéralement pillé les magasins des centres commerciaux de l’agglomération toulousaine ces derniers mois, voire même des années. Les enquêteurs de la sûreté estiment le préjudice causé à plus d’un million d’euros en trois ans.

    «Pure extrapolation», dénonce Me Olivier Vercellone qui a défendu ces trois voleuses devant le tribunal correctionnel, cette semaine.

    Pas franchement un cadeau pour l’avocat toulousain parce que si, à ses yeux, le préjudice a été surévalué, ces dames ont quand même reconnu devant leurs juges se livrer à ce pillage «depuis un an». Avec une méthode très classique, des sacs doublés d’aluminium pour bloquer les alarmes et surtout un savoir-faire étonnant pour éviter d’être identifiées par les employés, ou le service de sécurité de Zara, Mango, H & M, Stradivarius ou Jennyfer… leurs enseignes préférées.
    Le butin repartait par transporteur

    Destinataire d’un renseignement «anonyme», les policiers de la brigade de répression des atteintes aux biens les ont suivies lors de leur passage en février avant de les filer de très près fin mars. Elles ont été prises en «charge» dès leur arrivée à l’aéroport de Toulouse où elles ont loué, comme à chaque fois. Elles ont fait également l’objet de surveillance à leur hôtel de Labège où elles avaient leurs habitudes jusqu’à leur tournée des magasins, avant d’être arrêtées lundi dernier. Les enquêteurs ont été un peu surpris de découvrir 459 vêtements pour un montant évalué à 17 000 € (1). Un butin déjà placé sous poches scellées et prêt à être expédié au pays via un transporteur spécialisé !

    Et une fois de retour à Cracovie, ces «serial shoppeuses» comme les a surnommées avec le sourire Me Vercellone, organisaient des après-midi vente, chez elles, pour «fourguer» leur marchandise.

    Aux yeux du parquet, ces voleuses constituent «une association de malfaiteurs» parfaitement organisée et qui venait à Toulouse une fois par mois, en avion, depuis trois ans, la limite de la prescription judiciaire. Peu convaincue par les déclarations des voleuses, la procureur Hélène Gherhards a requis trois ans de prison contre ces dames.

    «Excessif», a plaidé Me Vercellone, dénonçant une association de malfaiteurs «tarte à la crème du droit pénal français» et «les extrapolations de l’enquête». «Un tel dossier ne se règle pas en 48 heures, durée de la garde à vue. Les policiers ont réalisé très peu de vérifications. Comment les accuser avec certitude de trois années de vol ?» Les arguments de la défense ont été entendus puisque Davina 39 ans, Ramona 35 ans et Carmen 34 ans ont été condamnées à trois ans de prison mais dont deux années avec sursis. Le tribunal correctionnel a confirmé le mandat de dépôt et elles ont immédiatement repris la route de la maison d’arrêt de Seysses.

    (1) Notre édition du mercredi 29 mars.
    Jean Cohadon »

    http://www.ladepeche.fr/article/2017/04/03/2549260-prejudice-million-euros-trois-pros-vol-fringues-prison.html

    Au départ, ces dames étaient roumaines…

    http://www.ladepeche.fr/article/2017/03/28/2545381-trois-roumaines-soupconnees-de-459-vols-en-trois-jours.html

    … ensuite elles sont devenues polonaises et depuis 5 minutes à nouveau roumaines de Craiova pour les 2 soeurs 😉

    J'aime

    • Pangloss 3 avril 2017 / 14 h 13 min

      Merci pour la transcription de l’article.
      Craiova, Cracovie, n’en demandons pas trop! Les journalistes sont au niveau de Macron. Qui se ressemble …

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s