FN, fais-leur peur!

Il fallait s’y attendre. Comme à chaque élection, partis et candidats se drapent dans leur démocratisme, leur républicanisme et, ils l’osent, leur anti-fascisme pour nous conseiller de (roulement de tambour) « faire barrage au Front National » comme si la Marine, même en accédant au second tour, avait la moindre chance d’arriver à l’Elysée pour nous faire revivre (nouveau roulement de tambour) « les heures les plus sombres de notre Histoire ».

Bande de rigolos! Si vous ne voulez pas du FN, la solution est simplissime: il suffit de ne pas voter pour Marine Le Pen! Et surtout de ne pas donner envie de voter pour elle.

Oui mais voilà, si nous ne votons pas pour le FN, on nous suggère de voter pour quelqu’un d’autre. Et c’est là que l’affaire devient tordue et l’argument pervers: on peut et même on doit voter pour n’importe qui.

Et des « n’importe qui », on en a un paquet. Et beaucoup (je ne dis pas tous pour ne pas choquer les convictions de mes lecteurs), nous promettent n’importe quoi. Ils auraient tort de s’en priver puisqu’ils savent bien que leur argument ultime sera de « fai-re-bar-ra-ge-au-Front-Na-tio-nal ». Cela obligera les électeurs à pas tenir compte des programmes, des arguments, des compétences, des personnalités et même de l’honnêteté des candidats.

On en conclut que l’argument « faire barrage au Front National » devient celui de ceux qui n’en ont pas et espèrent ramasser la mise en étant au second tour opposés à Marine Le Pen.

Alors, chers électeurs à qui on essaie de faire peur faute de les faire rêver ou de leur proposer un vrai programme, à vous de jouer. Le meilleur moyen de ne pas vous trouver devant le choix entre la peur et la résignation est de vous arranger pour que Marine ne soit pas au second tour.

A ce moment, vous aurez hélas! le choix entre deux sortes de résignation.

Publicités

6 réflexions sur “FN, fais-leur peur!

  1. Homo Orcus 25 mars 2017 / 8 h 48 min

    On est bien en pleine campagne, on macule nos pompes de bouses, on renifle du fumier, les volatiles qui tournoient au-dessus de nos têtes sont des charognards, je hais la campagne.
    Pour la Marine c’est la technique du chiffon agité : bleu, brun, noir, choisis ta couleur !
    Ce qui est inquiétant, vraiment, c’est l’absence de l’économie dans les débats. Je voudrais entendre « J’éradiquerai toute présence de l’Etat dans l’économie ! »
    Ce qui est fallacieux, c’est de mélanger la mondialisation de l’économie et la gouvernance mondiale (mondialisme, c’est-à-dire Orwell). L’économie mondiale existe pour le bien de l’humanité toute entière et optimise la division du travail à l’échelle planétaire. Les planistes pensent que le douanier va relancer l’économie, thèse soutenue par des économistes de… gôche, des usurpateurs de fonction et d’identité car on ne peut pas être économiste et de gauche.
    L’argent ne définit pas le capitalisme, cépaçalekapitalism, mais l’inversion des valeurs les rend audibles auprès des gogos qui reprennent le mantra « les forces de l’argent et du grand capital. »
    Quand Peugeot vous dit « elle l’a ? » oui, elle l’a, mais cette pièce vient du Japon, irradiée par la grande catastrophe nucléaire de Fukushima. C’est une pièce qui a failli arrêter la production après le tsunami, heu ! la cata nucléaire.
    Si vous voyez une Pijot arrêtée au milieu de la route, son conducteur hébété et titubant, le sang pissant des oreilles, « Elle l’a ! ». C’est d’un danger cette mondialisation !

    J'aime

    • Pangloss 25 mars 2017 / 9 h 38 min

      Le monde lui-même est devenu un danger. On n’a pas encore trouvé la solution à la montée de l’islamisme, alors on regarde ailleurs et on bombarde Daech comme si les musulmans qui ne sont pas en Syrie étaient de facto de petits saints.
      Se préoccuper d’économie aujourd’hui en négligeant le problème islamiste, c’est comme s’en préoccuper dans les années trente en ignorant la montée du nazisme.

      J'aime

  2. Homo Orcus 25 mars 2017 / 9 h 45 min

    C’est sûr, on s’oriente vers une guerre de religion : la Croix et croissant beur.

    J'aime

    • Pangloss 25 mars 2017 / 12 h 19 min

      Mais avec humour.

      J'aime

  3. Al West 25 mars 2017 / 9 h 51 min

    J’aime beaucoup « Cela obligera les électeurs à pas tenir compte des programmes ». Et j’ajouterais presque, si j’avais mauvais esprit, que cela permettra également aux élus d’en faire autant !

    J'aime

    • Pangloss 25 mars 2017 / 12 h 19 min

      Mais, bien sûr, ni vous ni moi n’avons mauvais esprit.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s