Une reine, un président, un candidat

On m’a rapporté d’Angleterre une boîte de ces biscuits dont je suis friand. Le couvercle porte le portrait de la reine Elizabeth et quelques Union Jack.

003

Imagine-t-on décorer les boîtes de gâteaux avec la trombine de notre président? En Angleterre on respecte et on aime cette vieille dame très digne qui incarne le patriotisme britannique. En France, au mieux, Pépère fait pitié. Au pire … je vous laisse imaginer.

*******

Fillon est un imbécile. Au lieu de se perdre dans des explications fumeuses et s’emmêler les pinceaux dans des justifications qui ne font qu’ajouter de nouvelles casseroles à sa batterie, il aurait dû dire: « Et alors? Tout le monde fait ça d’une manière ou d’une autre. C’est admis, c’est toléré et cela fait partie des avantages de la fonction de parlementaire. Ma femme à la Revue des deux mondes? Qui refuserait de pistonner un de ses proches auprès d’un de ses amis? … D’autres questions? »

Publicités

8 réflexions sur “Une reine, un président, un candidat

  1. Le Page. 28 janvier 2017 / 13 h 11 min

    A cause de Pénélope, Fillon va aller au tapis. Ou la mite au logis revisitée.

    J'aime

    • Pangloss 28 janvier 2017 / 13 h 54 min

      Fillon tapissé partout.

      J'aime

  2. amike 28 janvier 2017 / 13 h 50 min

    Tout dépend du « ça » !
    S’il s’agit d’emplois favorisant des proches, oui, c’est permis. S’il s’agit d’user de pratiques en cachette et en accusant les autres des pires forfaitures, oui, cela se défend (l’art de la guerre, et comment j’ai acquis du caractère en étant le collaborateur de Sarkozy avec un salaire de PM). Mais s’il s’agit d’emplois fictifs, non, il y a une loi contre ça.

    J'aime

    • Pangloss 28 janvier 2017 / 13 h 55 min

      Oui, il y a une loi mais il va peut-être s’en tirer.

      J'aime

  3. Dr WO 28 janvier 2017 / 15 h 15 min

    Oui, mais Fillon a joué à l’honnête homme, il ne peut pas changer de rôle, il a été sélectionné pour le jouer.
    Une boite de friandises avec le portrait de Penelope sur le couvercle, ce serait pas mal.

    J'aime

    • Pangloss 28 janvier 2017 / 15 h 31 min

      Il a eu tort. Il aurait dû se souvenir de ce mot de Herriot: « La politique, c’est comme l’andouillette, ça doit sentir un peu la merde mais pas trop ».

      J'aime

  4. Boutfil 28 janvier 2017 / 18 h 24 min

    mon Dieu que tout ça est FA-TI-GANT !! et alors, qui sera président hein ??

    J'aime

    • Pangloss 28 janvier 2017 / 20 h 14 min

      Si je le savais, je pourrais parier. Mais pas de souci: nous ne sortirons pas de la panade.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s