Des raisons d’espérer

Vous me connaissez, je ne suis pas connu pour mon optimisme béat. Pourtant, l’actualité récente me fait dire que ça s’arrange, que le pire est derrière nous et qu’on voit le bout du tunnel.

Fait important: à l’heure où j’écris ces lignes, cela fait déjà quelques jours qu’il n’y a pas eu de nouvel attentat. Ce qui a permis de rédiger tranquillement des communiqués, d’organiser sereinement les obsèques du père Hamel, de procéder aux commémorations, marches blanches, minutes de silence et dépôts de gerbes (au sens propre du terme). Des imams ont embrassé des curés et réciproquement. Tous se sont entendus pour dire « que ce n’est pas ça l’Islam ». On a même vu sur la photo un rabbin et un pasteur protestant. Des officiels se sont rendus « sur le terrain » avant d’aller assister à une messe dans la plus proche cathédrale. Des évêques ont tendu un bon paquet de joues gauches et incité leurs fidèles à jeûner et à prier. Sauter un ou deux repas ne peut pas faire de mal en cette période de vacances à ceux et celles qui veulent entrer dans leur maillot de l’an dernier.

Des enquêtes ont été ouvertes et leurs premières conclusions rassurent. A Saint-Etienne-du-Rouvray, on n’a pas eu affaire à un déséquilibré dont les motivations échappent à toute compréhension ni même à un « loup solitaire » inconnu décidé à passer à l’acte sur un coup de tête.  Ce qui pourrait créer un sentiment d’insécurité dans la population. Au contraire, il appert que l’attentat était bien préparé depuis déjà quelque temps par un petit groupe  de gens pour la plupart bien connus des services de renseignement (ou qui auraient dû l’être ou qui n’auraient pas tardé à l’être, ce qui est la même chose). Ce qui prouve l’efficacité des dits services.

Je sais, tout ne va pas bien mais je préfère voir mon verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Certains pourraient me faire remarquer que le contenu de ce verre est plus justiciable d’une analyse d’urine que d’une dégustation mais eux, ce sont vraiment des pessimistes.

Publicités

12 réflexions sur “Des raisons d’espérer

  1. Al West 30 juillet 2016 / 11 h 11 min

    Excellent, cher Pangloss. Vous chercheriez à piquer sa place à Gaspard Gantzer que vous ne pourriez mieux vous y prendre.

    J'aime

    • Pangloss 30 juillet 2016 / 11 h 19 min

      On fait ce qu’on peut 🙂

      J'aime

  2. Dr WO 30 juillet 2016 / 11 h 28 min

    J’aime bien cet optimisme acerbe car il donne le sourire.

    J'aime

    • Pangloss 30 juillet 2016 / 12 h 35 min

      Sourions tant qu’il est encore temps.

      J'aime

  3. Homo Orcus 30 juillet 2016 / 11 h 39 min

    Ben moi je désespère. Je n’ai pas vu Notre Dame-de-Paris à Notre Dame-de-Paris, un comble !

    J'aime

    • Pangloss 30 juillet 2016 / 12 h 37 min

      Une explication, s’il vous plaît.

      J'aime

      • Homo Orcus 30 juillet 2016 / 13 h 03 min

        Delanoë…
        Je pensais que ce gentil surnom avait dépassé les limites de Panam !

        J'aime

      • Pangloss 30 juillet 2016 / 13 h 10 min

        Je ne connaissais que « Le frein » (la pédale de gauche)

        J'aime

  4. nouratinbis 31 juillet 2016 / 15 h 33 min

    Bravo! On aimerait pouvoir lire plus souvent des choses aussi réconfortantes!
    Amitiés.

    J'aime

    • Pangloss 31 juillet 2016 / 15 h 42 min

      Je pense que l’optimisme est ce qui donne le sourire au mourant.
      Amicalement.

      Aimé par 1 personne

  5. Ô Bonheur des Dames ! 1 août 2016 / 12 h 38 min

    Les attentats du 11 Septembre ne se sont pas construits en un jour… Et puis y a piscine (ou plage). Ce sont les vacances pour eux aussi !

    J'aime

    • Pangloss 1 août 2016 / 17 h 18 min

      C’est vrai, ils sévissent aussi dans les piscines et sur les plages.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s