Les Pieds Nickelés veillent sur l’ordre public

Après-demain, La CGT a prévu une manif. Compte tenu des débordements auxquels les précédentes manifestations ont donné lieu, les Pieds Nickelés s’inquiètent et tiennent une réunion de crise.

Croquignol: Si la prochaine manif de ces charlots ressemble aux précédentes, on va avoir du souci à se faire. Déjà que ma cote de popularité est au plus bas, je vais bientôt toucher le fond.

Ribouldingue: Estime-toi heureux: les journalistes parlent encore de cote de popularité. Ils n’osent pas encore parler de cote d’impopularité. Et là, tu bats des records. Tu va égaler le réchauffement climatique.

Filochard: Je vous rappelle que nous sommes dans le même bateau ou plutôt sur le même pédalo. (Il se marre, très content de lui)

Croquignol: On n’est pas là pour rigoler, c’est sérieux. Qui sait à quoi les casseurs s’attaqueront la prochaine fois? Après un hôpital, je ne vois pas.

Ribouldingue: Ne t’inquiète pas, ils vont trouver.

Croquignol (sarcastique): Tu me rassures. Alors, qu’est-ce qu’on fait?

Filochard: J’ai conseillé à Ramirez d’annuler sa manif.

Croquignol: Martinez.

Filochard: Quoi Martinez?

Croquignol: Le chef de la CGT s’appelle Martinez.

Filochard: Oui, Martinez. Martinez ou Ramirez, c’est la même chose. Je lui ai donc demandé …

Croquignol: Martinez ou Ramirez? Parce que si tu as téléphoné à un certain Ramirez, on n’est pas près de résoudre notre problème.

Filochard: Donc, je lui ai demandé …

Ribouldingue: Et qu’est-ce qu’il a répondu?

Filochard: Polop!

Croquignol: Il a répondu « Polop »? Et mon bel état d’urgence que le monde entier nous envie? Il sert à quoi?

Ribouldingue: A rien tant que les manifs sont de gauche. Je ne vais pas envoyer mes flics taper sur des gens de gauche quand même! Ce sont eux qui feront la différence au second tour et, si nous voulons être encore là dans un an, c’est quelque chose à prendre en compte. Sinon,en juin 2017, il ne nous restera plus qu’à chercher du boulot.

Filochard: J’ai bien une idée: puisque les manifs se déroulent selon un parcours et que Ribouldingue semble incapable de canaliser les manifestants qui marchent entre la Bastille et la Nation, demandons-leur de ne pas bouger.

Ribouldingue: Comment ça de ne pas bouger? De rester chez eux? Tu rêves!

Filochard: Non! De faire une manifestation statique. Ils vont à la Bastille et y restent. Et toi, tu envoies tes flics pour les empêcher d’en sortir jusqu’à la fin.

Croquignol: Voilà! Filochard a trouvé la solution. Le compromis, le consensus, le mi-chèvre mi-chou, vous voyez que ça marche. C’est ce que je dis toujours.

Filochard: Merci! Et puis « statique », ça en jette. Je ne vois pas Gonzalez refuser cette solution.

Ribouldingue: Martinez, le patron de la CGT s’appelle Martinez et si tu proposes ton truc à Gonzalez …

Croquignol: Ça va, on a compris. Allez, c’est parti, on fait comme ça. D’accord pour une manifestation statique.

Ribouldingue: Ah, bravo! En voilà une idée qu’elle est bonne! Et peut-être que Môssieur Filochard va nous expliquer comment ils vont y arriver à la Bastille, les manifestants? A part ceux qui habitent sur place, on va avoir quelques dizaines de milliers de gus prêts à en découdre qui vont converger sur la place. Ils vont y arriver « statiquement »?

Croquignol (souriant bêtement): Quelques dizaines de milliers selon la police ou selon les organisateurs?

Ribouldingue: Ah! Ne t’y mets pas toi aussi! Alors, ils vont arriver comment? Et je ne vous parle que du début. Imaginez ce qui se passera à la fin de la manifestation après que les cégétistes et les casseurs se seront abondamment castagnés avec les flics pour essayer de quitter la place (en admettant qu’on arrive à les y maintenir). Vous croyez qu’il vont rouler leurs banderoles et leurs drapeaux et rentrer statiquement chez eux, leur barre de fer sous le bras?

Filochard: Vous avez une meilleure idée? De toutes façons, de mon côté, j’ai tout prévu.

Croquignol et Ribouldingue: ?????

Filochard: Mon communiqué est prêt. J’ai déjà mis un gus dessus. Le premier jet n’est pas mal. Il faut peaufiner un peu. J’hésite encore entre « inadmissible » et « intolérable ».

Croquignol: Et moi, je réserve « impitoyable ».

Les trois compères: Espérons qu’il n’y aura pas d’attentat!

Croquignol: Espérons! Quoique, pour ma cote de popularité …

Publicités

8 réflexions sur “Les Pieds Nickelés veillent sur l’ordre public

  1. BOUTFIL 21 juin 2016 / 14 h 15 min

    Tu as trouvé la petite souris avec le micro que les RG avaient paumé ? parce que c’est tout à fait ça !

    bises

    J'aime

    • Pangloss 21 juin 2016 / 15 h 06 min

      Merci pour la petite souris. C’est ma copine.
      Bises à toi.

      J'aime

  2. Dr WO 22 juin 2016 / 15 h 18 min

    Le trio est manifestement en forme

    J'aime

    • Pangloss 22 juin 2016 / 15 h 28 min

      Merci pour eux!

      J'aime

  3. nouratinbis 22 juin 2016 / 15 h 21 min

    Ce sont bien eux…mais là ils ont trouvé la solution : la manif statique qui bouge en circuit fermé, il paraît que Hernandez serait d’accord…

    J'aime

    • Pangloss 22 juin 2016 / 15 h 29 min

      Pour prouver que l’on tourne en rond dans cette affaire?

      J'aime

    • Pangloss 22 juin 2016 / 15 h 33 min

      Pour démontrer que l’on tourne en rond dans cette affaire ou que le dialogue social est entré dans un cercle vicieux?
      Amicalement.

      J'aime

    • Pangloss 22 juin 2016 / 15 h 33 min

      Pour démontrer que l’on tourne en rond dans cette affaire ou que le dialogue social est entré dans un cercle vicieux?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s