Plus à plaindre qu’à blâmer

Une nouvelle défaite pour Pépère. Son idée de déchéance de nationalité (plus de la com’ qu’autre chose) s’est dégonflée comme un soufflé dans un courant d’air. Le pauvre petit bonhomme se montre de plus en plus nul. Mais n’oublions pas qu’il n’y a pas que lui: tout son entourage partage ses échecs. Une politique étrangère à contre sens grâce à Fabius, une politique agricole itou grâce à Le Foll, les lycéens dans la rue sous un gouvernement de gauche (une adaptation de l’arroseur arrosé façon socialiste), une révolte en Bretagne, une incapacité à prendre la mesure du péril djihadiste et d’oser le combattre sur le territoire français, un chômage record, un traité transatlantique secret, une politique d’immigration qui ressemble à la politique du chien crevé au fil de l’eau, avec ça une image internationale calamiteuse qui oscille entre le ridicule et l’agacement de nos partenaires etc. Sans oublier les Cahuzac, Thévenoud, Duflot, Cazeneuve, Taubira, les conseillers niais et tous les autres grandes gueules maladroites ou les ministricules ectoplasmiques.

Certains s’énervent où expriment leur colère devant tant d’aveuglement et d’incompétence. Ils risquent des aigreurs d’estomac ou des pics de tension et s’abîment la santé en pure perte.

Il vaut mieux en rire comme, au cirque, on rit des clowns et de leurs maladresses pitoyablement comiques. En les plaignant.
Pensons plutôt à leurs famille et à leurs proches pour lesquels ça ne doit pas être drôle tous les jours.

Publicités

14 réflexions sur “Plus à plaindre qu’à blâmer

  1. zen aztec 31 mars 2016 / 12 h 23 min

    Descounesh pass(déconne pas) comme on dit chez moi rien à branler de leur famille,ils les ont laissé faire?Qu’ils payent!!

    J'aime

    • Pangloss 31 mars 2016 / 16 h 07 min

      Je rigole! Ils en profitent tous.

      J'aime

  2. lamouetterieuse 31 mars 2016 / 12 h 35 min

    Pépère m’a aussi inspirée… voir mon billet « Déche(t)ange de nationalité » 🙂 de cette nuit.

    J'aime

  3. BOUTFIL 31 mars 2016 / 14 h 03 min

    Eh tu sais quoi ? leur famille profites bien des prébendes et du fric ! alors qu’ils crèvent ! tu as vu le don mafioso du 93 décorer son frangin du mérite machin ? comme disais ce bon monsieur De La Fontaine  » si ce n’est toi c’est donc ton frère où quelqu’un des tiens « 

    J'aime

    • Pangloss 31 mars 2016 / 16 h 08 min

      C’était pour blaguer. Je sais bien qu’ils se goinfrent tous.
      Bonne soirée.

      J'aime

  4. ZAZA RAMBETTE 31 mars 2016 / 15 h 48 min

    Je ne le plains pas Pangloss ! Il a fait des promesses auxquelles beaucoup croyaient et a mené une politique en dépit du bon sens depuis le début de son mandat, se rendant ridicule, tant sur le plan politique (nationale et internationale), que sur le plan de sa vie privée. Quant à sa cour, ses sbires, ministres, lèche-bottes, j’en passe et des meilleurs, je ne les plains pas non plus, Ils mangent à la gamelle de la république aux frais du contribuable, et pour les ministres ou élus sortants, ils continueront à toucher des rémunérations et avantages divers et variés pendant un certain temps !
    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/decryptages/2014/08/26/25003-20140826ARTFIG00228-les-avantages-que-perdent-les-ministres-sortants.php
    Je crois que la plaisanterie a assez duré, et que le prochain qui s’y collera (surtout pas Sarko qui n’a pas fait mieux) sera à la hauteur !
    Bonne fin d’après midi mon ami.

    J'aime

    • Pangloss 31 mars 2016 / 16 h 10 min

      J’espère qu’il sera à la hauteur. Quoique quand on voit la liste des candidats, on soit en droit d’avoir un léger doute.
      Bonne soirée.

      J'aime

  5. lenonce 31 mars 2016 / 17 h 19 min

    Cette liste quasi infinie de baltringues et d’actions ratées me déprime profondément, et m’ôte même l’envie de m’en moquer!

    J'aime

    • Pangloss 31 mars 2016 / 17 h 43 min

      L’humour est la politesse du désespoir, comme disait l’autre.

      J'aime

  6. Dr WO 31 mars 2016 / 17 h 35 min

    C’est vrai que ce n’est pas brillant, mais cela depuis 20 ans au moins. Mais les Français sont-ils faciles à diriger ? Que de pesanteurs, de corporatismes, d’attardés rêveurs. Ce qui conduit au moindre changement proposé à des manifestations de rue et quand on interroge les manifestants, on est souvent sidéré par leurs motivations.

    J'aime

    • Pangloss 31 mars 2016 / 17 h 47 min

      Corporatistes, rêveurs mais aussi ambitieux leaders de « mouvements » recyclés dans la politique, incompétents, potentats de villages qui se croient un destin national, corrompus etc. Les gouvernements ont presque toujours cédé devant les pressions. On a fait beaucoup de petites choses et bien peu de grandes.

      J'aime

  7. nouratinbis 6 avril 2016 / 22 h 30 min

    Il s’est tout de même trouvé en 2012 une majorité de citoyens pour confier le sort du pays à cette bande de branquignols…ça fait réfléchir, non?

    J'aime

    • Pangloss 7 avril 2016 / 15 h 05 min

      Moi, ça me sape le moral. La prochaine fois, ce seront les mêmes ou d’autres qui leur ressembleront.
      Amicalement.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s