Le chapeau? Vraiment?

Des Marseillaises un peu partout, des bougies, des drapeaux, beaucoup d’émotion, quelques bombes sur Daech, quelques discours et un état d’urgence et voilà Pépère jugé crédible dans sa lutte contre le terrorisme par plus de soixante-dix pour cent des Français! Pauvre France! Même l’ami Corto qui se laisse entraîner par l’enthousiasme général et qui juge que le gouvernement « a pris la mesure » de la situation. Et qui, devant mon scepticisme, quoique critique sur les actions passées de nos politiques (sauf Sarko),  « tire son chapeau » au président.

On est donc en guerre contre le « terrorisme » nous dit-on. Encore heureux qu’on s’en aperçoive, même avec retard car cela fait un bon bout de temps que ce « terrorisme » nous a explicitement déclaré la guerre et nous a prouvé qu’il ne disait pas ça pour rigoler.
Et pourquoi les guillemets à « terrorisme »? Parce que le terrorisme n’est qu’un moyen et non un ennemi. Si nous envoyions des troupes en Syrie et que Daech nous attaque en bataille rangée, ferions-nous la guerre à l’infanterie? Et si Al Qaïda ou Boko haram s’y mettait aussi et qu’ils commettent quelques attentats? Ferions nous encore la « guerre au terrorisme » ou oserions-nous enfin désigner notre ennemi: l’Islam djihadiste expansionniste? Aujourd’hui encore, c’est tout juste si Pépère ose de temps en temps parler de « Dache ». Le politiquement correct frappe encore. Pourtant, ce n’est pas le moment de s’y laisser aller. On sait où ça mène.

Et l’état d’urgence prolongé pour trois mois à la quasi-unanimité des parlementaires dopés à la Marseillaise et au drapeau tricolore? Encore une bêtise! Il faut réfléchir avant de se lancer dans un truc qui risque de vous retomber sur le nez.

Je vous explique: trois jours ou une semaine, ça peut servir si -et seulement si- on sait ce qu’on a l’intention de faire et qu’on a l’intention de frapper très fort: des perquisitions, des arrestations, des expulsions d’imams indésirables, des fermetures de mosquées salafistes et qu’on croit qu’en quelques jours on arrivera à régler le problème dans l’immédiat. Ce qui, entre nous, est loin d’être le cas.

Mais trois mois! Trois mois de police dans les rues, de militaires en tenue camouflée (camouflée pour se fondre dans le décor?) mais aussi de bombardements en Syrie et de recherche de djihadistes chez nous? Croit-on qu’en trois mois Daech sera vaincu? Et qu’il n’y aura plus d’islamistes nulle part (pas même en Arabie saoudite, au Qatar, au Pakistan, en Turquie, ni dans nos banlieues si sensibles?). Sans doute pas. Et qu’est-ce qu’il fera Pépère? Il prolongera l’état d’urgence ou il y mettra fin? Dans le premier cas, l’exceptionnel deviendra l’ordinaire; dans le second cas, les mesures d’exception seront supprimées et les djihadistes sauront qu’ils ont à nouveau les coudées franches. Encore plus franches qu’actuellement.

Tout ça ne règlera pas le problème du terrorisme; même si, grâce aux Russes, Daech subira des revers sur son sol. Au contraire!

C’est à l’Islam radical qu’il faut s’attaquer et faire comprendre à ses sympathisants qu’ils ne sont plus les bienvenus chez nous. Un exemple parmi tant d’autres, être stricts sur les « signes extérieurs et ostensibles ». Chacun a le droit de s’habiller comme il veut, disent les partisans des « libertés individuelles »? Certes. Mais à condition que le vêtement ne soit pas un signe d’appartenance ou de soutien au djihadisme.

Si les Bretons ou les Basques indépendantistes commettaient des attentats et que soudain on voie se multiplier dans nos rues des femmes arborant des coiffes bigouden ou des hommes portant des bérets, ne serait-on pas en droit de conclure que leurs sympathies vont aux poseurs de bombes?

Alors, tirer son chapeau à Pépère? Il y a encore de la marge pour que j’y consente.

Publicités

16 réflexions sur “Le chapeau? Vraiment?

  1. ZAZA RAMBETTE 22 novembre 2015 / 13 h 49 min

    3 mois c’est le minimum et à la fin de ce délai il faudra envisager de changer la constitution dans ce domaine. Qu’on le veuille ou pas, Pépère prend des risques avant 2017! Nous, les bretons, nous sommes en ce moment tranquilles, Par contre à Furiani, il y a eu de la résistance pour chanter la Marseillaise ! Ne seraient-ils pas patriotes nos corses ????? Bon après midi dans un froid de canard, mais ensoleillé.

    J'aime

    • Pangloss 22 novembre 2015 / 15 h 07 min

      Patriotes … corses.

      J'aime

  2. BOUTFIL 22 novembre 2015 / 14 h 07 min

    tout a fait d’accord avec toi, d’un côté on menace avec les gros yeux et de l’autre on tends un sucre d’orge, c’est du grand n’importe quoi, ou on se bat ou on se couche, et les français ont la dangereuse habitude de se coucher jusqu’à ce que quelques-uns se lèvent au risque de leur vie, c’est une situation qui de toute façon va dégénérer, il faudrait que le peuple se soulève au lieu de pleurnicher avec des fleurs et des bougies, mais pour ça, il faut ouvrir les yeux et c’est pas gagné !

    J'aime

    • Pangloss 22 novembre 2015 / 15 h 08 min

      Quand le stock de bougies sera épuisé, il sera temps d’aviser. 🙂
      Bon après-midi.

      J'aime

  3. fredi maque 22 novembre 2015 / 19 h 07 min

    Je vous explique: trois jours ou une semaine, ça peut servir si -et seulement si- on sait ce qu’on a l’intention de faire et qu’on a l’intention de frapper très fort: des perquisitions, des arrestations, des expulsions d’imams indésirables, des fermetures de mosquées salafistes et qu’on croit qu’en quelques jours on arrivera à régler le problème dans l’immédiat. Ce qui, entre nous, est loin d’être le cas.

    je crois au contraire de vous que ces trois mois, CDD renouvelable, vont être cette fois-ci l’occasion de mettre un sacré coup de pied dans la fourmilière.
    Sinon effectivement l’état d’urgence n’aura été que de l’affichage.
    Au delà le paquebot « France » devra changé de cap, sauf à vouloir se répéter mille Bataclan.

    J'aime

    • Pangloss 22 novembre 2015 / 20 h 32 min

      Nous verrons bien mais trois mois renouvelables ne se justifient que si l’état d’urgence dure jusqu’à la victoire finale. Ce qui veut dire la saint Glin-glin. Mais a-t-on vraiment envie de gagner la guerre sur le terrain idéologique?

      J'aime

  4. mamedjo 23 novembre 2015 / 10 h 05 min

    trois jours trois semaines trois mois c’est kif kif quand on a a rattraper trente ans de conneries , et cela vaut zéro…le tour de vis va permettre de reperer les nauséabonds (mon nom est bond, nauséa bond) avant de repérer les nuisibles .
    ma note d’hier est a peu près la réponse a l’avenir attendu , c’est à dire le non avenir pour nous .
    vale !

    J'aime

    • Pangloss 23 novembre 2015 / 11 h 38 min

      Tu as raison, trois mois pour rattraper trente ans, c’est du pipeau.
      Vale!

      J'aime

  5. atoilhonneur2 23 novembre 2015 / 10 h 11 min

    Soit tu ne m a pas bien lu, soit tu utilise un procédé aussi classique que dégueulasse dont raffolent les journalistes à savoir prendre un bout de phrase, le sortir de son contexte et du ton employé par l auteur, puis le transformer un brin. Brice Toussaint me semble etre champion en la matière.
    Je n ai jamais écrit  » le gouvernement a pris la mesure  » mais  » semble avoir pris la mesure  » ce qui n’est pas pareil du tout. La suite de mon texte ne laisse planer aucun doute sur ce que je pense des mesures prises.
    Quant à tirer mon chapeau à Pépère, c’est soit ne pas savoir interpréter mon ironie, soit essayer de me faire passer pour un charlot.

    A moins que tu es voulu faire de l humour mais là c’est raté !

    désolé d etre un poil agressif mais je supporte difficilement que l on interprète faussement, par négligence ou intentionnellement, mes propos.

    J'aime

    • Pangloss 23 novembre 2015 / 11 h 45 min

      Reste calme! Tu devrais t’être rendu compte que ma lecture quotidienne de ton blog prouve que je l’apprécie et que je ne m’essaie pas à des interprétations tendancieuses. Quoi qu’il en soit la différence entre « a pris la mesure » et « semble avoir pris la mesure » est ténue. A mois de préciser (sous-entendu?) que c’est un faux semblant. Et je suis désolé pour ne pas avoir saisi l’ironie du « chapeau ».
      Sur le fond je partage l’avis de mamedjo: trois jours ou trois mois pour rattraper trente ans, c’est insuffisant. Même si 70% des Français (des veaux?) approuvent Hollande sur ce coup.

      J'aime

  6. jacquesetienne 23 novembre 2015 / 11 h 44 min

    Excellent !

    J'aime

    • Pangloss 23 novembre 2015 / 16 h 24 min

      Merci!

      J'aime

  7. Dr WO 23 novembre 2015 / 17 h 00 min

    C ‘est en effet contre l’Islam intégriste qu’il faut lutter dont l’arme est le terrorisme. Peu importe la durée de l’état d’urgence, il faut juger sur ce qui sera fait.

    J'aime

    • Pangloss 23 novembre 2015 / 17 h 51 min

      Et surtout sur l’efficacité de ce qui sera fait.

      J'aime

  8. nouratinbis 23 novembre 2015 / 17 h 32 min

    Moi aussi, si j’avais quelque chose à tirer à Hollandouille ce serait plutôt les oreilles,
    pas mon chapeau, ç’te blague! En revanche, l’interdiction du béret, même dans
    l’hypothèse d’une insurrection basque, me semble un peu excessive…comme quoi
    on ne sait pas très bien où fixer la limite du tolérable: je crois qu’elle se situe entre
    la coiffe bigoudène et les burqa/djellabas…et puis surtout n’oublions pas qu’avant de
    nous laisser envahir nous ne savions même pas ce que ça signifiait, leurs tenues à
    la flanc!
    Hélas ce n’est ni avec des Socialistes ni avec « Les Républicains » que nous gagnerons
    cette guéguerre…elle est donc perdue d’avance.
    Bonne soirée.

    J'aime

    • Pangloss 23 novembre 2015 / 17 h 52 min

      Trop facile de prévoir cet avenir-là! 🙂
      Amicalement.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s