Présent!

Quand on ne regarde que très peu la télévision et jamais les JT, quand on ne lit de la presse nationale que ce qui surnage sur la partie gratuite de ses sites internet, quand on n’a de radio que dans la voiture (et on ne fait pas toujours les courses à l’heure des bulletins d’information), quand la presse régionale est par trop régionale pour être lue avec profit (sauf pour les annonces nécrologiques), seules vous parviennent des nouvelles que celles qui réussissent à passer à travers les obstacles que vous dressez entre le monde et vous. Je tiens pour négligeables et peu fiables celles que, par bribes et du coin de l’oreille, vous entendez quand vous faites la queue à la caisse de la supérette.

Il ne reste que celles que commentent les quelques blogueurs que vous visitez. C’est ainsi qu’on entend parler de Lucette et de l’avion russe que Daech a « fait tomber » entre Charm el Cheik et Saint-Petersbourg. Lucette sera bientôt oubliée et on imagine sans peine que la vérité sur l’accident de l’avion russe sera tardive et -raison d’état oblige- rigoureusement « officielle ». Pour le reste, on présume que le flot des migrants qui se précipitaient par milliers aux frontières de l’Autriche et de l’Allemagne n’a pas été endigué, que François Hollande est toujours président de la République et que, puisque nous sommes le deux novembre, les cimetières sont pleins de chrysanthèmes.

Donc, peu de nouvelles mais on connaît l’essentiel: l’Occident (et le monde avec lui) glisse de plus en plus vite sur la pente que, par incompétence, bêtise et lâcheté, ses dirigeants ont savonnée depuis des décennies.

Tout le reste est anecdotique. Vivons donc notre présent puisque nous n’avons pas d’avenir.

Publicités

16 réflexions sur “Présent!

  1. BOUTFIL 2 novembre 2015 / 22 h 49 min

    tu as bien raison, le présent suffit à notre avenir

    J'aime

    • Pangloss 3 novembre 2015 / 8 h 04 min

      Pourvu qu’il dure, ce présent!
      Bonne journée.

      J'aime

      • zen aztec 3 novembre 2015 / 12 h 13 min

        Qui sait combien de temps un présent peu durer sans empiéter sur le futur?

        J'aime

      • Pangloss 3 novembre 2015 / 13 h 47 min

        J’ai bien peur que le futur ne soit pas un prolongement du présent mais le mur qui se dresse au fond de l’impasse dans laquelle nous nous sommes engagés. Le présent, c’est tout ce qui se trouve en-deçà de ce mur.

        J'aime

  2. crisfi 3 novembre 2015 / 2 h 24 min

    « Carpe diem », c’est ce que je dis à mes filles, elles-mêmes mères de famille, et qui se font beaucoup de soucis pour l’AVENIR de leur progéniture.

    J'aime

    • Pangloss 3 novembre 2015 / 8 h 06 min

      Tu as bien raison et elles ont bien raison.
      Bonne journée.

      J'aime

  3. mamedjo 3 novembre 2015 / 15 h 10 min

    il est des jours où le seul qui a un avenir est le passé…et nous sommes dedans et jusqu’au cou , et ‘il faut avoir le nez bouché pour ne pas le sentir !
    vale !
    PS: ça fait du bien de savoir que tu es de retour

    J'aime

    • Pangloss 4 novembre 2015 / 7 h 33 min

      De retour mais progressivement. J’avais oublié qu’un changement d’adresse entraînait tant de démarches administratives. Et les internautes se plaignent d’être fichés quand ils vont sur la toile!!!
      Vale!

      J'aime

  4. ZAZA RAMBETTE 5 novembre 2015 / 7 h 24 min

    Alors mon Pangloss, installé ? Tu as raison il faut profiter des instants présents, en fermant les écoutilles sur ce qui se passe en occident et ailleurs. Nous le savons bien, comme le dit Nouratin, « on est foutu » ! Bon jeudi de la part d’une ZAZA qui sort doucement de sa coquille.

    J'aime

    • Pangloss 5 novembre 2015 / 8 h 28 min

      L’installation est encore en cours. Pour l’instant, je campe encore. Mon déménagement n’arrivera que dans quelques jours. Tout ça est bien fatigant.
      Bonne journée.

      J'aime

    • Pangloss 5 novembre 2015 / 19 h 43 min

      Et il n’est jamais déçu.

      J'aime

  5. nouratinbis 5 novembre 2015 / 18 h 16 min

    En effet nous n’avons pas d’autre choix que vivre le présent en essayant d’en tirer le plus de plaisir possible…mais pour ma part je n’arrive pas à me désintéresser de l’avenir fétide que les Grands de ce Monde sont en train de nous bricoler, c’est trop ignoble!
    Allez, bon courage, tous tes petits inconforts momentanés feront bientôt partie du passé!
    Amitiés.

    J'aime

    • Pangloss 5 novembre 2015 / 19 h 50 min

      Moi aussi, je m’intéresse à ce que les princes qui nous gouvernent nous tricotent mais, comme toi sans doute, pour m’en amuser avant que cet avenir ne devienne notre présent. A ce moment, plus question de rigoler ou de ricaner. Alors, profitons du temps qui passe avant de passer nous-mêmes.
      Amicalement.

      J'aime

  6. Dr WO 5 novembre 2015 / 19 h 44 min

    Maintenant, même dans une grotte corse on ne doit pas échapper pas aux « nouvelles » qui ont, d’ailleurs, toujours un air de déjà vu.

    J'aime

    • Pangloss 6 novembre 2015 / 9 h 44 min

      Tellement « déjà vu » qu’on ne sait pas si elles sont fraîches ou juste décongelées.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s