Quot quot quot quotaaa!

Grande nouvelle humanitaire et tout ça! Pépère et Angela se sont entendus sur le principe de quotas contraignants par pays pour l’accueil des réfugiés. Bon. Et maintenant, que fait-on?

On ne dit pas dans quelles conditions seront accueillis ces réfugiés. Et c’est bien là le problème.

Seront-ils abandonnés à leur sort et erreront-ils dans leur pays d’accueil? Seront-ils autorisés à construire des bidonvilles? Regroupés dans des camps et, si oui, sur quels terrains? Logés « provisoirement » dans des hôtels? Installés chez l’habitant? Matraqués à Calais? Expulsés des jardins publics? Chassés de sous le métro aérien de Paris? Dans quelles mosquées iront-ils prier? Quels imams rigoristes leur prêcheront le djihad? Leurs femmes porteront-elles le voile? Leurs filles seront-elles excisées? Qui les nourrira, les soignera, scolarisera leurs enfants? Qui leur donnera du travail? Ceux qui, parmi eux, seront des chrétiens d’Orient ne seront-ils pas amalgamés (avec les inconvénients qu’on peut imaginer) à la majorité musulmane? Lesquels seront sunnites? Lesquels seront chiites?

Et si demain leur nombre dépasse les prévisions? Dans un an ou dans dix, combien seront-ils?

Mieux on les accueillera (ce qu’on doit souhaiter: la solidarité ne doit pas être avare si elle peut être économe), plus ceux qui sont restés en Syrie, en Irak, en Afghanistan seront nombreux à vouloir les rejoindre. Mais s’ils sont mal reçus, n’auront-ils pas (et on les comprendra) tendance a exprimer vigoureusement (et plus si affinités) de justes revendications?

Les quotas? De la poudre aux yeux. Quel réfugié souhaitant rejoindre l’Allemagne acceptera d’être accueilli autoritairement en Italie? Qui, rêvant de gagner l’Angleterre se réjouira d’être envoyé en Pologne? Lequel d’entre eux ne tentera pas d’aller où il veut? La liberté de circulation et d’installation dont l’UE est si fière ne s’appliquerait-elle pas à eux?

Et en plus, on se dirige vers des élections présidentielles. Gageons qu’on entendra parler de ces malheureux pendant la campagne.

Il faut s’attendre à vivre une époque intéressante.

Publicités

6 réflexions sur “Quot quot quot quotaaa!

  1. atoilhonneur2 3 septembre 2015 / 20 h 29 min

    Depuis quand un cauchemar – parce que c’est bien de cela qu il s agit – peut-il être intéressant ?

    J'aime

    • Pangloss 3 septembre 2015 / 20 h 35 min

      Depuis que je ne suis pas indifférent.

      J'aime

  2. Dr WO 4 septembre 2015 / 21 h 32 min

    Tout cela est vrai. Des décisions prises sous le coup de l’émotion, mais que faire ?

    J'aime

    • Pangloss 5 septembre 2015 / 7 h 57 min

      Il vaudrait mieux qu’elles le soient sous le coup de la raison. Elles seraient sans doutes meilleures.

      J'aime

  3. mamedjo 5 septembre 2015 / 10 h 01 min

    nous sommes comme les brigands qu’on mettait en prison, étonnes de devoir payer les conséquences des méfaits commis !
    le problème c’est que les méfaits sont commis par des gens qui ne nous représentent plus, pour servir les intérêts financiers d’une minorité de citoyens friqués!
    qui dans le peuple ordinaire serait allé guerroyer pour virer Sadam et autres pères fouettards de ces pays ou coulent le lait le miel la bonne parole coranique et le pétrole?
    c’est bien beau de faire le ménage chez la voisine par compassion mais si c’est pour ramener ses balayures, son linge sale et le contenu de son pot de chambre chez soi , cela devient débile
    vale !

    J'aime

    • Pangloss 5 septembre 2015 / 10 h 54 min

      Exactement! Et ces histoires de quotas m’énervent. Si l’on veut accueillir des malheureux, on le fait chez soi, on n’oblige pas le voisin à en faire autant. 3Viens chez moi, j’habite chez une copine », c’est un film comique pas une loi de l’UE.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s