Le mot et la chose

L’UMP va changer de nom, dit-on, et s’appeler Les Républicains. Actuellement, les jeunes de l’UMP se font appeler « Les jeunes Pop ». Pop comme Populaires sans doute.
Devront-ils, eux aussi, changer de nom et se faire appeler « Les jeunes Rep »? Plus ça change plus c’est la même chose: ils seront toujours aussi ridicules. Souvenez-vous.

*******

Quand même, « Les Républicains », ça ne veut pas dire grand chose. Républicains par opposition à qui? Aux royalistes, aux bonapartistes? Un combat gagné d’avance. Même à droite, certains se demandent si ce nom est vraiment bien choisi. Qu’est-ce qui empêchera n’importe quel autre parti de s’amuser à se qualifier de républicain lui aussi? Et même de vrai républicain?

Je vois d’ici les slogans: « Le PS est plus républicain que les Républicains », « Le FN: un parti républicain fabriqué en France », « Méfiez-vous des imitations, seul le Modem est républicain pur fruit, pur sucre », « Le Front de gauche lave encore plus républicain », « Si les Républicains sont républicains, moi, je suis le pape » etc. Je vous laisse en trouver d’autres. Je les lirai avec plaisir.

*******

On peut se demander pourquoi la droite a si souvent changé de nom depuis le RPF de la Libération et a tant de mal aujourd’hui à s’en trouver un. On peut aussi se dire que quand le mot est si difficile à trouver, c’est qu’on n’ose pas nommer la chose, qu’elle n’a que peu d’existence ou qu’on veut se refaire une virginité en abandonnant les casseroles à l’ancienne étiquette.

A ce compte-là, il vaudrait mieux changer les dirigeants ou, si l’on tient vraiment à garder les mêmes (ce qui a mon sens ne serait pas une bonne idée), changer au moins leur nom et les faire passer sur le billard pour leur donner un visage neuf. On en profiterait pour donner un coup de blanc à leur pedigree judiciaire.

Mais, pour le parti, le seul nom qui correspondrait à la réalité serait « Parti Sarkoziste ». Dont l’acronyme serait, objectera-t-on, PS. Mais ce serait rigolo. Imaginez les slogans: « Votez PS, le seul, le vrai », « Le PS nouveau est arrivé ». On confondrait le PS et le PS. Voilà qui donnerait raison à Marine Le Pen.

*******

Voilà. C’est tout. Et bonjour chez vous.

Publicités

8 réflexions sur “Le mot et la chose

  1. Pascale 18 avril 2015 / 17 h 25 min

    Coluche, reviens ! Tu les emmerdais bien.

    J'aime

    • Pangloss 18 avril 2015 / 17 h 30 min

      Et Desproges et Pierre-Jean Vaillard et le Père Peinard etc.

      J'aime

      • BOUTFIL 18 avril 2015 / 21 h 39 min

        ça c’est sûr qu’au moins on rigolerait un brin , parce que maintenant on ne sait plus si les clowns sont au gouvernement où sur les tréteaux, c’est d’ailleurs les mêmes….

        J'aime

      • Pangloss 19 avril 2015 / 8 h 27 min

        Parti Solférinien contre Parti Sarkoziste. Blanc bonnet et bonnet blanc. Mais tous avec un nez rouge.
        Bonne journée.

        J'aime

  2. jacquesetienne 18 avril 2015 / 22 h 08 min

    « Un bon républicain est un républicain mort »

    Les Démocrates

    J'aime

    • Pangloss 19 avril 2015 / 8 h 26 min

      On gardera celui-ci pour le second tour.

      J'aime

  3. nouratinbis 19 avril 2015 / 16 h 06 min

    Parti Sarkozyste en effet ça sonne bien…pour éviter le côté UMPS on pourrait dire « Les Sarkoziens »…bien sûr il y en a moins que des républicains…au fond, « Les Cons » ça suffirait, non?

    J'aime

    • Pangloss 19 avril 2015 / 17 h 23 min

      « Les cons », ça ferait un parti d’union nationale.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s